jeudi 19 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

Attaques terroristes en Nouvelle-Zélande : la Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne entre consternation et émotion

16/03/2019 12:53Imprimer l’article
La JMFB «condamne avec la plus grande fermeté ces attentats terroristes, lâches, barbares et aveugles».
Communiqué de la Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne :

C’est avec une grande consternation et une émotion très vive que nous apprenons que deux attentats terroristes sont perpétrés simultanément contre deux mosquées en pleine prière de vendredi, en Nouvelle-Zélande.
En choisissant de s’attaquer lâchement à des enfants, des femmes et des hommes en prière et recueillement dans des lieux de culte et de paix, à un moment où les mosquées étaient le plus fréquentées, les terroristes ont voulu causer le maximum de victimes musulmanes.
Le bilan est lourd, très lourd : 49 personnes assassinées dont des enfants et plus de 20 blessés grièvement atteints.
De plus, les terroristes, équipés d’une mini caméra, ont diffusé en live cette barbarie sur les réseaux sociaux. Ce qui montre le degré de leur haine, de leur cynisme et de leur inhumanité.
La JMFB condamne avec la plus grande fermeté ces attentats terroristes, lâches, barbares et aveugles.
La JMFB présente ses condoléances les plus affectueuses aux familles des victimes, à leurs proches et aux musulmans Néo-Zélandais ; et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

La JMFB adresse un message de soutien et de solidarité à tout le peuple Néo-Zélandais et salue les autorités Néo-Zélandaises qui ont condamné vigoureusement cet acte barbare. « Ce jour restera comme l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande» a déclaré la Première ministre Néo-Zélandaise.
Notre inquiétude est devenue plus grande encore, lorsque nous avons appris que les terroristes sont venus se radicaliser en France, après un séjour dans les milieux de l’extrême- droite et des « ultras ».
Pour cela, la JMFB appelle politiciens et surtout certains médias nationaux à une attitude responsable et à se conformer à la déontologie de leur profession lorsqu’il s’agit de l’Islam et des musulmans.
Car, c’est avec beaucoup d’amertume, que nous assistons chez certains politiciens et dans certains médias à une montée de l’islamophobie et de la haine « anti-musulman » sans retenue, à une banalisation des discours extrêmes de racisme créant un climat délétère et nauséabond.

Plus que jamais, la JMFB demande aux pouvoirs publics et aux autorités compétentes de ne plus tolérer les dérapages racistes auxquels nous assistons trop souvent de la part de certains politiciens et de certains polémistes ou éditorialistes.
Il est urgent de mettre en œuvre des campagnes d’envergure de lutte contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme. Toute haine de l’autre provient d’un même mal.
C’est ainsi que nous préserverons l’unité et la cohésion nationales nécessaires au bon vivre ensemble et au développement de la nation.

La Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne (JMFB).