mardi 15 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Ce que l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie va faire en 2019

06/03/2019 20:49Imprimer l’article
L’ADEME en Bourgogne-Franche-Comté fait le bilan des actions volontaristes engagées en 2018 pour accélérer la transition énergétique et écologique régionale, et donne des perspectives et engagements pour 2019.
Dans le cadre de la présentation de son bilan d’activités 2018 et des perspectives 2019, et de la réunion de son Comité Régional d’Orientation (CRO), l’ADEME Bourgogne Franche-Comté a organisé ce mercredi une visite terrain illustrative des actions conduites en région, en présence du Préfet de Région et Préfet de Côte-d’Or, Bernard SCHMELTZ, du Préfet du Jura, Richard VIGNON, et de la vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Frédérique COLAS.



A noter que le Préfet de Région réunit chaque année le Comité régional d’orientation de l’ADEME, pour entendre son rapport d’activités et émettre des recommandations sur ses orientations de l’année à venir.

Bilan de l’année 2018


A l’occasion de cette matinée, Blandine AUBERT, Directrice régionale de l’ADEME, a notamment rappelé que grâce à la mobilisation de nombreux acteurs locaux et régionaux, publics et privés, la transition énergétique et écologique est déjà à l'œuvre en Bourgogne Franche-Comté :

-      Les collectivités territoriales sont impliquées dans des démarches volontaires (territoires à énergie positive, zéro déchet, …),

-      Les entreprises sont accompagnées pour se positionner sur les nouveaux marchés liés à cette transition, ou pour réduire leurs coûts énergie et matière.

Blandine AUBERT est également revenue sur les actions marquantes de l’année 2018, de l’inauguration de nouveaux locaux à Besançon en septembre dernier au renforcement des différentes actions et dispositifs ADEME. Il est à noter qu’une part conséquente a été engagée sur le volet gestion des déchets et économie circulaire (plus de 7 millions d’euros), ce qui restera une constante en volume en 2019.

Les perspectives et engagements 2019


Une large place dans ces échanges a été donnée aux perspectives 2019, où le budget de la direction régionale de l’ADEME sera au moins de 22 M€,et pourra être abondé en cours d’année en fonction des projets. Par grandes thématiques, les perspectives 2019 sont les suivantes :

    Développement des énergies renouvelables et de récupération :

        Le budget Fonds Chaleur de l’ADEME est ainsi renforcé en 2019, conformément aux orientations de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie. Aussi, les moyens d’accompagnement des projets, grâce notamment aux partenariats avec les collectivités et au renforcement de l’ingénierie sur le territoire, seront renforcés, avec :
        L’arrivée de nouveaux chargés de mission Énergies Renouvelables (ENR) pour les collectivités de Haute-Saône, du Doubs et du Territoire de Belfort  ;
        Un nouveau chargé de mission ENR entreprises axé sur les projets de récupération de chaleur perdue en industrie vient d’être recruté au sein de l’agence économique régionale ;
        Le partenariat avec les CCI sera renforcé et une nouvelle mission de soutien aux audits énergétiques individuels en entreprise vient d’être mise en place.
        La convention régionale de partenariat avec les syndicats d’énergie qui sera signée prochainement avec l’État, la Région et l’ADEME pourra également être un levier pour détecter et faciliter l’émergence des projets.
        L’accompagnement à l’émergence de projets citoyens et participatifs sera également renforcé, avec en particulier un accompagnement des collectivités et des collectifs de citoyens.
        L’ADEME poursuivra aussi son soutien à la valorisation de la chaleur perdue en entreprise, qui représente un potentiel de chaleur équivalent à celle du bois-énergie actuellement en fonctionnement sur la région ;

    Contribution à la mise en œuvre du Plan bâtiment durable régional :

La Bourgogne-Franche-Comté fera l’objet d’une expérimentation sur ce volet, aux côtés de deux autres régions, dans la continuité du Service Public de l’Efficacité Énergétique que la Région pilote, en partenariat avec l’État, l’ANAH et l’ADEME. L’ADEME poursuivra ainsi en 2019 son soutien aux espaces info-énergie, aux conseillers en énergie partagés et aux centres de ressources pour les professionnels du bâtiment.

    Développement de l’économie circulaire :

L’appel à projets « économie circulaire » de l’ADEME a été mené en 2018 pour la première fois conjointement avec la Région. Cette expérience réussie sera reconduite. Au-delà, l’ADEME travaillera à amplifier l’accompagnement mené sur les différents champs de l’économie circulaire : éco-conception, réemploi, écologie industrielle, recyclage, valorisation organique, agriculture et alimentation durable.

    La mise en œuvre du Contrat de Transition Écologique Haute Côte-d’Or :

En complément de la poursuite de l’accompagnement des territoires engagés dans des démarches volontaires (notamment les territoires à énergie positive), l’ADEME s’est impliquée pleinement dans l’accompagnement du Contrat Transition Écologique (CTE) de la Haute-Côte d’Or mis en place par l’Etat et les collectivités de ce territoire. 2019 devrait permettre de mettre en œuvre ce contrat.

Autres engagements 2019 :


    Le déploiement de nouvelles solutions de mobilité : conformément aux priorités nationales de l’ADEME, la direction régionale renforcera ses moyens humains et financiers sur le déploiement de solutions Hydrogène et sur les mobilités alternatives.

    Le déploiement de la tarification incitativese poursuivra avec l’accompagnement de quelques nouveaux territoires (Lons le Saunier, Montbéliard, Auxerre, Pontarlier notamment). Un colloque national sera organisé par l’ADEME les 25 et 26 juin à Besançon sur la tarification incitative en milieu urbain ;

    Le tri à la source des biodéchetssera encouragé avec un nouvel appel à projets dédié qui sera prochainement lancé ;

    L’extension des consignes de tridevrait se poursuivre suite aux études territoriales menées en 2018 ;

    La direction régionale lancera prochainement une étude sur les impacts de l’évolution des régimes alimentaires et du changement climatiquesur les systèmes agricoles de la région ;

    Le réseau des acteurs engagés dans des démarches d’écologie industrielle et territoriale vient d’être créé et sera particulièrement déployé cette année.

Visite de terrain


A l’occasion de la visite de terrain, sur l’installation de méthanisation SAS Agro Énergie des Collines  située à Gendrey (39350), l’ensemble des acteurs sont revenus sur la nécessité de porter le déploiement des projets ambitieux de méthanisation sur le territoire.

La SAS Agro Energie des Collines, regroupant 7 exploitations agricoles va traiter une grande quantité d’effluent d’élevage. La méthanisation va permettre de limiter les émissions de gaz à effet de serre de ces effluents tout en produisant une énergie renouvelable. Ce projet met en lumière la possibilité de créer des unités de méthanisation collectives issue d’un travail partenarial entre une collectivité et la sphère privée, modèle pouvant être intéressant à développer au vu du contexte agricole régional.
Communiqué

A propos de l’ADEME


L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) est un établissement public missionné pour accélérer la transition énergétique et écologique. Elle met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, principalement dans les domaines de la gestion des déchets, de l’économie circulaire, de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la qualité de l’air et de la mobilité. Ces moyens d’accompagnement, d’expertise et de financements garantissent une capacité à faire du lien et à décloisonner en s’adressant à tous les publics et en abordant globalement la transition énergétique et écologique. Pour mener à bien ses missions, l’ADEME allie une forte capacité d’expertise et de conseil, notamment au siège, avec des directions régionales à l’écoute des différents acteurs du territoire pour les accompagner au mieux, dans une approche pluridisciplinaire et multi-cible. Aussi, l’ensemble des acteurs publics et privés peuvent s’appuyer sur la capacité fédératrice de l’ADEME en région, qui repose notamment sur sa qualité de tiers de confiance, et sur son expérience en matière de mise en œuvre partenariale de politiques publiques. Son implantation à Besançon comme à Dijon garantit le maintien d’une proximité avec l’ensemble des acteurs.


Cliquez ici pour consulter la présentation diffusée lors du Comité Régional d’Orientation


Cliquez là pour voir le détail des fiches des actions engagées dans le département