samedi 23 juin 2018
Questions à...
Le tourisme est en pleine mutation en France. Pour éclairer les enjeux de ce secteur, Infos-Dijon a interrogé Sladana Zivkovic, la présidente du nouvel office de tourisme de Dijon Métropole. Elle nous parle modernisation des visites, développement du numérique, ouverture des commerces le dimanche et tourisme vert.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La Gendarmerie et l’ONCFS signent une convention pour améliorer leurs renseignements

28/02/2018 18:28Imprimer l’article
La région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et la délégation régionale de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage ont signé mardi au quartier Deflandre à Dijon une convention de partenariat visant à échanger leurs informations afin d’améliorer les renseignements par le partage d’informations sur des zones pour lesquelles les deux partenaires se complètent en l’occurrence.
Avant la signature officielle de la convention, c’est le général Olivier Kim qui s’est livré à quelques mots.
D’après lui, la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté dont il est commandant poursuit «une démarche globale de partenariats avec l’ensemble des acteurs de la sécurité sur le territoire». Une démarche visant à couvrir ce territoire. «La Gendarmerie occupe en Bourgogne-Franche-Comté 98% du territoire… Il nous a semblé indispensable de signer un partenariat avec l’ONCFS», a appuyé le général Olivier Kim, en soulignant que les échanges entretenus entre les états-majors des deux institutions aboutissent là à une convention intéressante.

«Une remontée utile du renseignement»


Intéressante pour la Gendarmerie dans la collecte des informations. Le commandant de la région de Gendarmerie a ainsi souligné : «Elle permet une remontée utile du renseignement dans des zones où nous sommes compétents mais où nous n’intervenons plus comme nous le souhaiterions pour des raisons d’activités diverses et variées. Les acteurs de l’ONCFS sur le terrain sont un maillon précieux de la chaîne du renseignement. Et nous savons que parfois une simple information peut résoudre un problème très important. A l’heure de la menace terroriste, à l’heure de la criminalité organisée, ces zones doivent être des zones connues. Qui mieux que les agents de l’ONCFS, qui pratiquent ces zones, pour nous informer sur celles-ci».

«Mettre en oeuvre les intelligences territoriales

dans un esprit gagnant-gagnant»


La convention étant désormais bien formalisée, «elle sera ce que nous en ferons», lancent les partenaires. Des réunions aux niveaux départemental et régional seront programmées régulièrement.
Pour la Gendarmerie, cette convention est la preuve de l’enracinement de celle-ci en Bourgogne-Franche-Comté ainsi que «sa capacité à mettre en oeuvre les intelligences territoriales dans un esprit gagnant-gagnant».
Pour ce qui est de la démarche, le général Olivier Kim a enfin ajouté : «Elle s’inscrit aussi dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien voulue par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb».
En Bourgogne-Franche-Comté, sur les huit départements et sept services départementaux (un service pour la Haute-Saône et le Territoire de Belfort), l’ONFCS représente 80 à 90 personnes. Pour le délégué régional, il était évident de décliner en Bourgogne-Franche-Comté la convention nationale entre la Gendarmerie et l’ONCFS.

«C’est de la complémentarité»


«Nos agents apportent un grand plus à la Gendarmerie pour ce qui de la Police de la chasse et de la surveillance des espèces protégées, et puis nous bénéficions en contrepartie des compétences des officiers pour nos agents inspecteurs de l’environnement. C’est de la complémentarité, sachant que nous sommes sur le terrain la principale Police de l’environnement. Il ne sera pas difficile de faire vivre la convention car nous étions déjà en contact, mais ce sera plus cadré», s’est quant à lui exprimé Yves Laplacette.
La signature a aussi été effectuée par le colonel Frantz Tavard, commandant adjoint de la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté.

Alix Berthier