vendredi 20 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Les rectorats et la SNCF visent la mention Sérénité pour les candidats au baccalauréat

16/06/2019 09:42Imprimer l’article
La SNCF, à la demande du Conseil Régional avec les rectorats des académies de Dijon et de Besançon, met l’accent sur le dispositif spécial exams.
La période des examens a commencé dans toute la France. Du 17 au 24 juin, à la demande du Conseil Régional, SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place un dispositif d’alerte «SNCF Spécial Exams» en coopération avec les rectorats des académies de Dijon et de Besançon : vigilance accrue des trains acheminant les élèves aux sessions d’examens du baccalauréat et information auprès des autorités académiques en cas de retard, suppression et incident.

Dans le cadre de l’opération «SNCF Spécial Exams» du 17 au 24 juin, la SNCF met en place un dispositif en coopération avec le ministère de l’Education nationale et les rectorats. L’objectif : être aux côtés des candidats au baccalauréat et leur permettre de se rendre sereinement sur leur lieu d’examens.

Le dispositif prévoit une mobilisation exceptionnelle les jours d’examens :
- Une attention particulière est portée aux trains acheminant les candidats vers leur lieu d’examens avec une signalisation ad hoc.
- Les Gilets rouges sont renforcés pour informer et rassurer les candidats.

En Bourgogne-Franche-Comté, pour tous les étudiants qui se rendent en TER aux épreuves du bac, la SNCF se mobilise pour un trajet dans les meilleures conditions. Du 17 au 24 juin, si leur train subit un retard, ils peuvent :
- se présenter au contrôleur à bord,
- ou auprès d’un agent en gare,
- ou encore appeler le centre d’appels Mobigo au 03 80 11 29 29, qui sera l’intermédiaire du rectorat en cas de retard.

Priorité Exams


TER Bourgogne-Franche-Comté surveillera tout particulièrement les trains à destination des centres d’examens. C’est-à-dire que les TER desservant les centres d’examens le matin seront particulièrement suivis par l’ensemble de la chaîne en charge des circulations ferroviaires.

Le 69 circulations quotidiennes faisant l’objet du suivi sont celles qui arrivent à la gare desservant le centre d’examen entre 10 minutes et 1h20 avant le début des épreuves.
La SNCF s’engage à informer le rectorat en temps réel de toutes les perturbations ayant des conséquences sur l’heure d’arrivée aux centres d’examens.
Attention : l’accès à la salle d’examen reste soumis à l’approbation du rectorat.

En cas de perturbation, des mesures exceptionnelles de substitution pourront être prises par la SNCF et communiquées aux candidats concernés, afin de permettre l’acheminement le plus rapide possible vers les centres d’examens.

En moyenne, 10 % des candidats au bac utilisent le train. Ils seront près de 23.000 bacheliers en Bourgogne-Franche-Comté cette année.

Une présence en gare renforcée


Pour les rassurer dans ces matinées parfois stressantes et chargées d’émotion, des agents portant le badge «SNCF Spécial Exams» seront présents dans les gares principales, afin d’accompagner les étudiants, et de leur indiquer le chemin vers le centre d’examens, en complément de la signalétique spécifique qui sera mise en place pour l’occasion.

Par ailleurs, la SNCF témoignera de tout son soutien aux candidats avec des annonces en gare et à bord des trains, ainsi que des messages sur le fil Twitter TER BFC.