vendredi 23 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : Marie-Guite Dufay accompagne François Hollande lors de sa visite sur l’avenir de l’industrie

14/04/2017 17:56Imprimer l’article
Communiqué de Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :

Après avoir visité l'entreprise Bourgeois à Besançon, Marie-Guite Dufay a accompagné le président de la République sur le site PSA de Sochaux à Montbéliard.

L’occasion de partager avec le chef d’Etat sa fierté d’être à la tête d’un territoire industriel porteur d’avenir.
Le groupe PSA a récemment annoncé un investissement de plus de 200 millions d'euros sur son site historique, ce qui le conforte pour de nombreuses années. Cela permettra de passer, en 2022, de deux lignes actuellement à une seule ligne de production capable de traiter six silhouettes de véhicules différents. Pour l'heure, Sochaux va tourner à plein régime grâce au succès de la 3008, élue voiture de l'année. L'usine passera bientôt en 3 x 8 et recrutera jusqu'à 1 000 personnes supplémentaires sur la seule année 2017.
Cet investissement porteur d'avenir est une décision du groupe PSA, qui sait pouvoir compter sur un partenariat approfondi avec le territoire : création de la "zone industrielle fournisseurs" à proximité de l'usine, pôle de compétitivité Véhicule du futur, conventions avec les laboratoires de recherche... C'est grâce à la compétitivité de toute la filière automobile, soutenue par la région, que cet investissement a été rendu possible. La région, chef de file du développement économique, participe à tous ces projets et travaille étroitement avec l'Etat pour permettre à PSA de trouver les compétences dont il a besoin.
L'industrie a de l'avenir en Bourgogne-Franche-Comté. La région est fortement mobilisée pour créer un "écosystème favorable à l'investissement", notamment grâce à un dialogue social territorial qui permet de partager les ambitions en termes d'orientation et de formation des jeunes. La formation qui trouve ici toute sa place avec la naissance du premier campus des métiers et des qualifications de Bourgogne-Franche-Comté : Mobicampus « Automobiles et mobilités du futur » au lycée polyvalent de Montbéliard, qui sert de support de recherche aux apprenants en lien avec le monde de l’industrie.