mercredi 17 juillet 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Pluradys a fêté ses 10 ans

21/05/2017 15:11Imprimer l’article
Au Palais des Ducs, ce vendredi soir, l'association qui accompagne les enfants présentant des difficultés d'apprentissage et/ou de développement fêtait ses dix ans. L'occasion de faire le bilan et d'exposer les perspectives.
Moment festif et convivial, vendredi soir à la salle de Flore du Palais des Ducs. Après une journée de colloque régional sur les troubles des apprentissages du développement qui se déroulait sur le campus, Pluradys invitait ses partenaires à fêter son dixième anniversaire.
L'association, reconnue d'intérêt général, a pour vocation «d'optimiser le parcours diagnostique et l'accompagnement des enfants présentant des difficultés multiples dans le domaine des apprentissages et/ou du développement, les fameux "Dys" : Dyslexie, Dysorthographie, Dyscalculie, Dysgraphie, Dyspraxie, Dysphasie, etc.
Pluradys compte plus de 200 adhérents professionnels sur les quatre départements de la Bourgogne. «En dix ans, 1600 familles nous ont sollicités, et 800 enfants ont bénéficié d'un accompagnement» a expliqué la présidente, Sophie Saltarelli. La mission de l'association, à savoir coordonner l'ensemble des professionnels qui sont amenés à intervenir autour de la situation de l'enfant, «n'a jamais changé en dix ans». «Les valeurs communes qui nous ont poussé à la création de Pluradys en 2007 sont toujours bien présentes».

Nouvelles activités à venir


La création de l'association, Julie Laprevotte y est brièvement revenue au micro, rappelant que «la génèse remonte à 12 ans, quand plusieurs professionnels se sont rencontrés autour d'un enfant et ont compris le besoin de transdisciplinarité : «nous étions en colère face au système de santé qui n'était pas à la hauteur, et nous avions beaucoup d'idées». Ces idées, compilées dans un projet de 90 pages, ont donné naissance à Pluradys, qui travaille sans relâche depuis 10 ans maintenant.
Françoise Tenenbaum adjointe au maire de Dijon, à la tribune avec Hyacinthe Diouf, conseiller municipal, a félicité les membres de l'association pour leur «engagement fort» : «ce n'est pas évident d'avancer dans cette mise en commun des forces. L'accompagnement doit maintenant continuer».
D'avenir justement, il en était aussi question, avec notamment la mise en place prochaine d'un logiciel métier de coordination, mais aussi de nouvelles activités prévue l'an prochain, telles la danse, l'escrime et les arts du cirque.
Après quelques bouquets offerts, en particulier aux salariées de Pluradys, sa directrice Melody Fourcault et sa secrétaire Audrey Roche, un buffet préparé par la section hôtelière du lycée Sainte-Bénigne a permis à chacun d'échanger sur tout ça.
N.R.