vendredi 20 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une feuille de route pour développer la ligne Lausanne-Vallorbe-Dijon

07/07/2019 12:48Imprimer l’article
Le comité de suivi de la desserte TGV Lyria, composé des élus français et suisses et des associations d’usagers, a été l’occasion d’affirmer un objectif commun de développement du trafic sur la ligne.
Communiqué du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :

Le comité de suivi de la desserte TGV Lyria, composé des élus français et suisses et des associations d’usagers des territoires desservis par la liaison à grande vitesse Paris – Lausanne, s’est réuni à Dijon jeudi 4 juillet 2019 en présence des représentants des opérateurs ferroviaires (SNCF, CFF et Lyria) et de l’Office fédéral des Transports, à l’invitation de la Présidente de Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay et de la Présidente du Conseil d’Etat du Canton de Vaud Nuria Gorrite.

Cette réunion a été l’occasion d’affirmer un objectif commun de développement du trafic sur la ligne.

Le principe du retour à la 4e desserte reste un objectif pour les Autorités Organisatrices. Les opérateurs ferroviaires ont confirmé que cette option est envisageable si la demande du marché le justifie dans le futur.

Voici les principaux points de la feuille de route actée en séance en vue d’un accord.

Le principe du retour à la 4ème desserte est l’objectif pour les deux Autorités Organisatrices et n’est pas écarté par Lyria. Elle est envisageable pour les opérateurs ferroviaires si la demande du marché le justifie.

Affirmation claire de la pérennité de la ligne du Jura dans le schéma de desserte Lyria. Cette route stratégique bénéficiera d’adaptations grâce à des TGV domestiques desservant Dijon et Dole vers Paris pour améliorer la desserte combinée TGV + Lyria.

Un train régional pour un aller-retour Vallorbe-Dole sera créé pour l’horaire 2020. Il permettra des correspondances TER et TGV vers et depuis Paris pour les villes desservies avec un financement par les opérateurs ferroviaires pour un maximum de deux ans.

Mise en place d’un comité de développement de la desserte et d’un comité technique. Composé des Autorités Organisatrices, de Lyria, de SNCF et des CFF et co-présidés par les deux Autorités Organisatrices, il aura pour mission d’assurer le développement de la ligne.

Actions de promotion et de visibilité de la desserte afin de dynamiser son trafic via des opérations promotionnelles et les outils numériques, et développement de la logique de multi-modalité afin de favoriser la croissance du trafic ferroviaire.

La thématique de la ligne transfrontalière Neuchâtel - Frasne est discutée séparément et dans le même temps.