mardi 15 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

BOURGOGNE : Savoir limiter les risques de noyade

13/07/2019 11:10Imprimer l’article
Surveillance, équipements, courants, températures, drapeaux… la baignade n’est pas une activité de tout repos. Des plus jeunes aux plus expérimentés, tous sont concernés par les risques liés à la baignade. Comment éviter ces risques ? Voici quelques précieux conseils en cette période estivale.
A découvrir également un tutoriel pour familiariser un enfant au milieu aquatique.
En cette période de vacances et de chaleur, chacun essaie de se rafraîchir au mieux. En Côte d’Or, les points de baignade surveillés sont nombreux, mais il existe également des lieux de baignade non surveillés, tellement agréables, mais aussi encore plus dangereux. L’actualité de ces derniers jours avec notamment le décès d’un nageur dans la rivière Doubs à Navilly, en Saône-et-Loire nous rappelle que chacun doit être extrêmement vigilant.


 
Lors d’une sortie baignade, dans une piscine, à la mer ou encore dans un lac, la vigilance est de rigueur. Des plus jeunes aux plus expérimentés, tous sont concernés par les risques liés à la baignade. Bord de mer, cours d'eau, lac ou piscine, le danger est partout.
 

Le saviez-vous ?

 
Sur le site des Sapeurs-Pompiers de France on apprend qu’un français sur cinq ne sait pas nager. En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans. Entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, 1 649 noyades accidentelles ont été recensées sur les zones de littoral ou encore en piscine et cours d’eaux. Un bilan en hausse de 30% en trois ans. Un quart de ces noyades ont été fatales (source : Santé publique France). En France, les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1 000 décès et sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.
 

Quelques règles de bases

 
- Pour les enfants :
Ne pas les laisser se baigner en cas de frisson. Ne jamais laisser un enfant seul dans l’eau ou à proximité. Préférer les zones de baignade surveillées. Rester attentif aux enfants même dans les zones surveillées.
Le port de brassard ou de maillots de bain avec flotteurs ne dispense pas de surveiller l’enfant. Ne jamais quitter des yeux un enfant qui joue au bord de l’eau.
 
- Pour les adultes :
Ne jamais surestimer sa condition physique.  Il faut toujours penser à la distance à parcourir au retour, aux vagues et au courant. Ne pas consommer d’alcool avant et pendant la baignade. Rentrer progressivement dans l’eau, surtout si l’eau est froide et qu’il y a eu une longue exposition au soleil. Ne jamais plonger ou entrer dans l’eau sans s’humidifier la nuque et le ventre. Ne pas se baigner en cas de frisson. Toujours prévenir ces proches lors  d’une baignade surtout si l’on part nager seul.
Toujours respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et/ou les sauveteurs. Ne pas se croire plus malin que les autres.
Norbert Banchet
 

NUMEROS D’APPEL D’URGENCE : 15 – 18 - 112 



Le tutoriel pour familiariser un enfant au milieu aquatique :