mardi 25 juillet 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

DIJON : Tout le programme des Nuits des Etoiles avec la Société Astronomique de Bourgogne

15/07/2017 18:13Imprimer l’article
Faire découvrir les merveilles du ciel étoilé à tous les publics est une vocation majeure de la Société Astronomique de Bourgogne. Elle organise donc les Nuits des Etoiles depuis leurs débuts, et se prépare activement à cette 27e édition, les 27 et 28 juillet.
Les Nuits des Etoiles sont le plus grand événement astronomique de l’été, organisées sous l’égide de l’AFA partout en France. Cette année, sur le thème ‘Les Terres Habitables’, elles se dérouleront en plein cœur de l’été, le dernier weekend de Juillet. Avec 2500 + 5000 personnes l'an dernier, la Nuit des Etoiles de la SAB a été l'une des plus fréquentées de France.

La Terre n’est probablement pas la seule planète de l’Univers à être habitable...Ni même à être habitée ? En découvrant toujours plus de mondes extrasolaires au sein de notre propre galaxie, les astronomes ont mis à jour plus d’une cinquantaine de planètes situées dans la zone habitable de leur étoile et similaires en taille à la Terre. Ces nouvelles ‘terres habitables’ relancent plus que jamais la quête de la vie dans l’Univers.
En plein cœur de l’été dernier, une équipe d’astronomes européens annonçait la découverte, dans un observatoire européen installé au Chili, d’une planète potentiellement habitable.
Son originalité est qu’elle gravite autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche de notre système solaire, à un peu plus de 4 années-lumière. Parmi les milliers d’exoplanètes connues et repérées par les astronomes, la découverte d’un monde ressemblant potentiellement au nôtre, si près de nous, est le signe qu’il en existe partout ! Que les ‘terres habitables’ sont légions et que dans un futur proche nous saurons, en les observant, si une forme d’activité biologique signe la présence de la vie !
Mais qu’est-ce une terre habitable ? Quels sont ses paysages et pourquoi il y ‘fait bon vivre’ ? Faut – il de l’eau, de l’air, des volcans et de la chaleur ? Sont-elles habitées ? Sur notre planète, depuis au moins 4 milliards d’années, la vie prospère et transforme son habitat.
Opportunités, succès et catastrophes rythment l’histoire du vivant. Et l’homme doté d’un formidable cadeau de la Nature qu’est l’intelligence, est lui-même aujourd’hui à la source d’une menace globale sur la biodiversité et l’environnement. L’existence des terres habitables fait rêver et interroge sur l’infini variété des habitats naturels. Chaque étoile visible à l’œil nu dans le ciel d’été et au télescope cache sans doute une pluralité de mondes. Mais le vertige des distances astronomiques fait qu’ils sont inaccessibles. Qu’il n’existe pas de ‘terres habitables de secours’. Pas de plan B pour l’Humanité. Raison de plus pour changer notre regard sur la terre et la conserver ‘habitable’. Pour toutes les espèces vivantes, pour nos enfants et pour le futur de notre espèce.

Dates et lieu :


Gratuit et sans réservation
Vendredi 28 Juillet de 21h à 2h
Samedi 29 Juillet de 14h à 17h et de 21h à 2h
Rendez-vous à tous, petits et grands, vacanciers du ciel ou passionnés, à l’Observatoire des Hautes-Plates
Parking supérieur de la Combe à la Serpent entre Dijon et Corcelles les Monts
Carte Google Map :


Le programme :


- du Soleil


L’astronomie, c’est aussi le jour ! Le samedi après-midi (14 à 17h) sera consacré au Soleil, avec du matériel sûr et sans danger pour les yeux. Une activité très appréciée.

- des planètes, des nébuleuses, des amas d’étoiles...


Le télescope de 300 mm dans la coupole, qui vous embarque pour des séances de 20 minutes environ, est accompagné pour cette occasion spéciale d’une quinzaine d'autres instruments (Dobson de 200 à 500 mm, lunettes, jumelles...) répartis sur toute l’esplanade de l'observatoire.
La soirée commencera par l’observation de trois magnifiques planètes : Jupiter, la géante à l’œil rouge, Saturne, la reine des anneaux ! Puis la nuit noire nous permettra de plonger dans le ciel profond peuplé d’amas d’étoiles, de nébuleuses, d’étoiles mortes ou en pleine jeunesse, de galaxies brillantes ou subtiles. Venez toucher des yeux les objets astro !

- des légendes et des constellations


De 23 h00 à 0h30 : séances de planétarium à ciel ouvert (30 minutes)
Instant magique où le public, allongé dans l’herbe, se laisse guider par la voix et le pinceau lumineux d’un montreur d’étoiles : repérage des différentes constellations, et découverte de leurs origines : à chaque portion du ciel correspond un récit mythologique.

- des jeux et des goodies


A partir de 22 h : jeu des astromômes en continu sur la soirée. Un jeu de l’oie intergalactique animé par les ados de la SAB (nos Astrosapiens) pour accueillir les astronomes en herbe. Avec une petite surprise pour les gagnants.
Et en continu : vente de porte-clés, de photos, de cartes postales vous offrant les plus belles prises de nos exceptionnels imageurs, des tee-shirts, des bonnets, des écharpes et autres accessoires et goodies, sans oublier des cartes du ciel, afin de vous repérer sous cette magnifique voute céleste. Rendez-vous près du stand d’accueil !

- des nouvelles de l’Univers


Les adhérents de la SAB assureront des petites présentations toutes simples de 20 minutes sur des thèmes d’astronomie générale.

21 h : Séance ouverte de questions / réponses sur l'astronomie


Quand ira-t-on sur Mars ? Y a-t-il d'autres planètes habitables ? Où se trouve Jupiter en ce moment ? Et la traditionnelle "Qu'est-ce qu'un trou noir ?" Nous tenterons de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur l'astronomie. Une session ouverte de questions/réponses pour vous faire découvrir notre univers. Osez : il n'y a pas de question bête.

22 h : Terres d’ailleurs


Comment analyser les autres astres du système solaire ? Cloé et Léa seront là pour vous aider ! En vous parlant de la planétologie comparée, c'est à dire comparer la géologie d'autres astres avec celle de la terre : écoulement d'eau, volcanisme, érosion... Autant d'éléments qui montrent que ces astres sont vivants.

22 h 30 : Trappist 1 : promesse de vie ou illusion ?


"Des colonies extraterrestres autour de l'étoile Trappist-1 ?" Ou encore "Les exoplanètes de Trappist 1 pourraient grouiller de vie, selon ces chercheurs". Voilà les gros titres médiatiques qui ont entouré la découverte du système exoplanétaire TRAPPIST-1. Mais qu'en est-il? Que savons-nous de TRAPPIST-1 et ses exoplanètes ?
Avons-nous les moyens de détecter de la vie en dehors de notre système solaire ?
Pour répondre à ces questions, je vous propose d'assister à la conférence "Trappist-1, promesse de vie ou illusion ? ".

23 h : Habitable ?


"Terre habitable ! Terre habitable ! ". A peu près tous les mois, la presse généraliste hurle comme une vigie de Christophe Colomb venant de découvrir un nouvel eldorado. Il suffit que l'on découvre une exoplanète de taille terrestre (donc faite de pierre) dans la zone habitable (où il y aurait de l'eau) pour que l'on en fasse les gros titres. Mais que veut dire "zone habitable" ? Simplement que l'exoplanète n'est ni trop loin ni trop proche pour que l'on ait de l'eau à l'état liquide, nécessaire à la vie telle qu'on la connait. Mais nos TP de collège nous montrant de la physique de paillasse nous ont fait oublier un élément essentiel. L'état de l'eau (liquide, solide ou gazeux) dépend de la pression, donc de la présence ou non d'atmosphère. Et là les exoplanétologues n'en sont qu'au début : détecter une couche d'atmosphère sur une planète que l'on ne voit même pas est un défi énorme que l'on commence à peine à relever. Et à l'inverse, ne peut-il pas y avoir des conditions particulières en dehors de la zone habitable qui permette l'habitabilité ? Avec des sources d'énergies volcaniques, ou des effets de marée par exemple, fournissant assez de chaleur.
A force de nous conter l'histoire de la pierre et de l'eau, et de crier "A l'eau", on finira, comme dans Pierre et le Loup, par ne plus y croire quand arrivera une vraie découverte.

23 h 30 : Le grand final de Cassini


La mission Cassini-Huygens explore le système de Saturne depuis juin 2004. Elle restera à tout jamais l’une des plus belles et des plus réussies de toutes les missions d’exploration du Système Solaire. Atterrissage de la sonde Huygens sur Titan, dizaines de survols de l’ensemble des satellites, des anneaux, étude détaillée de l’atmosphère de la planète géante, de son environnement magnétique, ... une moisson scientifique extraordinaire qui occupera les chercheurs pendant des dizaines d’années. Mais, comme tout a une fin, cette aventure se terminera le 15 septembre 2017, de la manière la plus spectaculaire qui soit. Après une série de survols entre les anneaux et la planète, l’orbiteur Cassini plongera alors dans l’atmosphère de Saturne. Cette mini-conférence tentera un premier bilan de la mission, avec ses images les plus spectaculaires.

0 h : La détection des exoplanètes


Venez découvrir les exoplanètes qui sont des planètes tournant autour d'autres étoiles. De nouvelles sont identifiées tous les jours, déjà plus de 4000, mais comment fait-on pour les découvrir sachant qu'une planète est si petite par rapport à son étoile et qu'elle n'émet pas de lumière ... Nous allons vous expliquer les différentes méthodes pour pouvoir détecter ces planètes.

Et aussi...


• Buvette, gaufres, parking, vente de cartes du ciel, etc.
• Cette manifestation est organisée par la Société Astronomique de Bourgogne avec les soutiens de la Ville de Dijon, du Conseil Général, de France Bleu Bourgogne, du Crédit Mutuel, Divia, et de Krys Quétigny.

En savoir plus ?

Sur les Nuits des Etoiles dans toute la France : http://www.afanet.fr/

Sur l’événement à Dijon :
Contacts : Eric Chariot - 06 81 79 10 29
adresse mail : comm@sab-astro.fr