jeudi 18 janvier 2018
Questions à...
Y aura-t-il encore des maisons de retraite dans vingt ans ? Aura-t-on les moyens de les financer ? Va-t-on vers une ubérisation de la dépendance ? Emmanuelle Coint, conseillère départementale, a répondu à Infos-Dijon pour faire le point sur le financement des EHPAD et leur avenir.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

DIJON : Un nouvel équipement sportif pour les gendarmes et leurs familles

14/09/2017 16:45Imprimer l’article
Le «Mouv'Roc» a été inauguré ce mercredi par le général Olivier Kim, en présence du députe Rémi Delatte.
Le général Olivier Kim, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, a entrepris, depuis sa prise de fonction, un vaste plan de restructuration des bâtiments et des infrastructures dans l’enceinte du quartier Deflandre, siège de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et du groupement de la Côte d’Or.

A ce titre, grâce à un partenariat associant des donateurs privés (la Société Générale, BFM, la France Mutualiste, GMPA Côte d’Or et l’AGPM), il a permis l’installation d’une structure au concept novateur baptisée «le Mouv’Roc».
Cet équipement sportif a été conçu par la société Gomouv’, une startup angevine spécialisée dans le domaine de la réalisation d’équipements sportifs de proximité. Le Mouv’Roc est en permanence à la disposition des militaires et des familles qui peuvent ainsi améliorer leur condition physique de manière globale.

Un vaste plan de rénovation du quartier Deflandre


Dans son discours, le général a remercié chaleureusement les partenaires qui ont participé financièrement au projet et le club sportif et de loisirs de la gendarmerie de Bourgogne (CSLG-B) qui a porté le projet jusqu’à sa réalisation. Le député Rémi Delatte, qui a soutenu le projet était également présent.

Le général a rappelé que «la mise en place et la réhabilitation des nombreux équipements sportifs, qui font maintenant partie du paysage du Quartier Deflandre, et contribuent à améliorer la qualité de vie des résidents, font partie d’une vaste rénovation. En effet, de 2017 à 2021, la caserne sera l’objet de la plus grande rénovation entamée depuis sa création en 1973, à laquelle 14 millions d'euros seront consacrés».
Photos : Région de gendarmerie