mercredi 15 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

DIJON : Une cinquantaine de travailleurs sociaux mobilisés, une délégation reçue en préfecture

01/02/2018 23:28Imprimer l’article
La CFDT Fonction publique organisait ce jeudi 1er février au niveau national des rassemblements de travailleurs sociaux devant les préfectures pour protester contre la décision unilatérale du Ministre de l’Action et des Comptes publics, de reporter la reconnaissance en catégorie A de ces agents.
Une délégation Côte-d'Orienne a été reçue à midi en Préfecture alors que 50 travailleurs sociaux, selon la CFDT, (éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale des collectivités, des hôpitaux, de l’éducation nationale ) se rassemblaient devant l’entrée.

Le report au 1er février 2019 de la catégorie A prévue dans le protocole PPCR et acté par les décrets de mai 2017, est inacceptable pour la CFDT. C'est face à cette décision injuste, contraire au Plan d’action gouvernemental en faveur du travail social, que la CFDT appelait les travailleurs sociaux à se mobiliser.

La déclaration commune :


Madame la Préfète,

La CFDT souhaite vous alerter suite à l’annonce faite par Monsieur Gérald DARMANIN, ministre de l’Action et des Comptes publics, du report d’un an des mesures de revalorisation incluses dans le protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations.

La reconnaissance en catégorie A de la fonction publique pour les travailleurs sociaux - assistants sociaux éducatifs et éducateurs de jeunes enfants - est une revendication de longue date et inscrite dans le Plan d’action en faveur du travail social et du développement social d’octobre 2015, dans sa mesure 13.

Cette mesure est donc attendue des professionnels du travail social afin de reconnaitre leur engagement et leur responsabilité professionnelle suite au processus des Etats généraux du travail social, initié par le ministère des Solidarités et de la Santé.

La négociation avec la DGAFP s’est déroulée entre novembre 2016 et février 2017 pour ces personnels des trois fonctions publiques. Les décrets d’application du passage en catégorie A des assistants sociaux éducatifs et éducateurs de jeunes enfants ont été étudiés au conseil supérieur de la fonction publique territoriale du 1er mars 2017 et ont reçu un avis favorable unanime du collège des employeurs de la fonction publique territoriale.

La publication des décrets les 9 et 10 mai 2017 à la fonction publique de l’Etat est pour nous l’assurance de l’engagement de l’État pour la requalification en catégorie A des travailleurs sociaux au 1er février 2018.

Lors de notre rencontre, le 11 juillet 2017, avec la directrice-adjointe de cabinet de la ministre des Solidarités et de la Santé, le sujet a été abordé et considéré comme acquis du fait de la parution des décrets pour la fonction publique territoriale et la fonction publique de l’Etat.

Dans son intervention auprès du Haut Conseil du Travail Social, le 7 juillet dernier, la ministre des Solidarités et de la Santé a confirmé son engagement à mettre en application les mesures du Plan d’action en faveur du travail social et du développement social.

La CFDT a fait connaitre à de multiples reprises son désaccord quant au projet du ministre de l’Action et des Comptes publics de reporter d’un an les mesures du protocole PPCR et particulièrement en boycottant le conseil commun de la fonction publique le 6 novembre 2017. Nous considérons qu'il s'agit d’« une double peine pour les travailleurs sociaux ». Nous ne pouvons accepter que les engagements de l’Etat et les signatures des ministres au bas des décrets de mai 2017 ne soient pas respectés.

De plus, la CFDT a fait des propositions dans le cadre du conseil commun de la fonction publique pour l’entrée en vigueur de ces décrets au 1er juillet 2018, sans succès à ce jour.

C’est pourquoi la CFDT a appelé les travailleurs sociaux à se mobiliser et manifester leur mécontentement aujourd’hui 1er février.

Nous vous demandons donc d’intervenir auprès du gouvernement afin que l’entrée des assistants sociaux éducatifs et des éducateurs de jeunes enfants en catégorie A de la fonction publique s’effectue en 2018.
Nous vous remercions.

Sylvain RAZZANO
Secrétaire Interco 21

Christine PELLETIER
Secrétaire Santé Sociaux 21

Yann ROUSSET
SGEN Bourgogne