samedi 23 juin 2018
Questions à...
Le tourisme est en pleine mutation en France. Pour éclairer les enjeux de ce secteur, Infos-Dijon a interrogé Sladana Zivkovic, la présidente du nouvel office de tourisme de Dijon Métropole. Elle nous parle modernisation des visites, développement du numérique, ouverture des commerces le dimanche et tourisme vert.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

DON DE MOELLE OSSEUSE : C’est la Semaine nationale en Bourgogne-Franche-Comté

12/03/2018 23:07Imprimer l’article
Pour cette 13ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, l’Agence de la biomédecine dit «Bravo et merci» à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies. Après Dijon ce lundi, l’opération de sensibilisation est effectuée à Mâcon ce mardi.
En effet, la moelle osseuse a un rôle vital dans le fonctionnement du corps humain : elle est à l’origine de la production des cellules sanguines. Toute maladie grave du sang est donc la conséquence d'un dysfonctionnement de la moelle osseuse.
En 2017, ils étaient 20 866 nouveaux inscrits sur le registre français, dont seulement 35% d’hommes.
Encourager le plus grand nombre d’hommes à devenir donneurs de moelle osseuse, c’est l’objectif prioritaire de cette nouvelle campagne !

Du 10 au 18 mars 2018, avec le soutien des centres d'accueil hospitaliers et de l'Établissement français du sang ainsi que des associations, des espaces d’information et de recrutement de donneurs de moelle osseuse seront mis en place à travers la France.
En Bourgogne-Franche-Comté, après une sensibilisation à Dijon ce lundi sur la place de la République, c’est à Mâcon que la sensibilisation est opérée ce mardi.

Mardi 13 mars, de 12h00 à 19h00

Place Saint-Pierre

Mâcon


Chiffres clés en Bourgogne-Franche-Comté (2017)


- 1 080 nouveaux donneurs inscrits sur le registre, dont 43,1% d'hommes.
- 5 donneurs prélevés dans la région.
- Objectif en 2018 : recruter 1 070 donneurs.

Les hommes sont particulièrement recherchés !


S’il est nécessaire de recruter une population plus jeune et de diversifier les origines géographiques des nouveaux donneurs, recruter au masculin répond à un besoin médical.
En effet les hommes ne représentent que 35 % des donneurs inscrits sur le registre français alors que les cellules issues de la moelle osseuse prélevées chez eux offrent une meilleure tolérance du greffon sur le plan immunologique.

Les femmes : des alliées de taille


Les médecins greffeurs privilégient toujours le donneur ayant la compatibilité la plus élevée avec le patient, quel que soit son sexe.
Les femmes doivent donc poursuivre leur mobilisation pour le don de moelle osseuse en s’inscrivant sur le registre mais également en faisant connaître ce don vital aux hommes de leur entourage.

3 bonnes raisons de devenir donneur


- Bravo à Djibril qui a brillement planté sa copine au resto... pour s'inscrire comme donneur. C’est utile, ça peut sauver des vies.
La greffe de moelle osseuse permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les leucémies, les lymphomes ou l’aplasie médullaire.

- Bravo à Nicolas qui a magiquement esquivé le déménagement de son pote... pour faire un don. Ce n’était pas si douloureux, ni contraignant.
75% des prélèvements de cellules de moelle osseuse s’effectuent dans le sang. Le reste des prélèvements relève d’une procédure chirurgicale simple au niveau de l’os du bassin.

- Bravo & Merci à tous : Plus il y a d’inscrits sur le registre, plus les chances de greffe augmentent pour les malades !
Il existe en moyenne 1 chance sur 1 million de trouver un donneur de moelle osseuse compatible pour un patient, en dehors de la famille. Tout nouveau donneur inscrit apporte une chance supplémentaire de guérison à un patient.

Les autres évènements

de votre région :


- Du 12 au 17 mars
Semaine d'information sur toutes les Maisons du don et les collectes de sang dans la région (retrouvez les lieux et horaires des collectes de sang sur https://dondesang.efs.sante.fr, rubrique «Où donner»).

3 conditions pour devenir donneur


1 - Etre en parfaite santé.
2 - Etre âgé de 18 à 50 ans.
3 - Répondre à un questionnaire médical et effectuer une prise de sang lors de l’inscription définitive.

Retrouvez sur le site www.dondemoelleosseuse.fr :

- Les acteurs du don de moelle osseuse (EFS, CHU, associations, SFGM-TC) et la liste des centres donneurs en France : https://www.dondemoelleosseuse.fr/se-renseigner-pres-moi

- Toutes les idées fausses sur le don de moelle osseuse : https://www.dondemoelleosseuse.fr/idees-fausses.

A propos de l’Agence de la biomédecine


L’Agence de la biomédecine est un établissement public national créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, relevant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique
humaines. L’ Agence de la biomédecine est également l’autorité compétente en charge de la biovigilance.
L’Agence de la biomédecine met tout en oeuvre pour que chaque malade reçoive les soins dont il a besoin, dans le respect des règles de sécurité sanitaire, d’éthique et d’équité. Par son expertise, elle est l’autorité de référence sur les aspects médicaux, scientifiques et éthiques relatifs à ces questions. L’Agence de la biomédecine développe également l’information auprès du grand public en matière de prélèvement et de greffe de la moelle osseuse.

Communiqué