lundi 09 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

FERROVIAIRE : Un forum pour parler des enjeux de l’économie et de l’emploi dans la filière en Bourgogne-Franche-Comté

17/10/2019 15:04Imprimer l’article
L’occasion notamment pour SNCF Réseau de faire le point sur les perspectives d’investissements et d’embauches mais aussi d’identifier des pistes d’amélioration dans le recrutement.
En investissant 183 millions d’euros pour la modernisation du réseau de Bourgogne-Franche-Comté en 2019, avec une moyenne de 200 millions d’euros chaque année pour les
10 prochaines années, et en recrutant plus d’une centaine de personnes chaque année, SNCF Réseau est un acteur majeur du dynamisme économique et de l’emploi local. Cet investissement, dont une partie est cofinancée par l’État et la Région, alimente puissamment la machine économique régionale, non seulement pour les entreprises locales spécialisées dans les travaux ferroviaires, mais aussi pour de nombreux sous-traitants ou entreprises d’insertion.



À cet égard, la stratégie d’externalisation croissante des études et des travaux ferroviaires menée par SNCF Réseau renforce la nécessité d’une filière ferroviaire privée, dotée des moyens et des compétences à la hauteur du plan de charge des 10 ans à venir.
Afin de mieux répondre à ces besoins, SNCF Réseau a organisé un Forum de l’économie et de l’emploi du ferroviaire en Bourgogne-Franche-Comté le mercredi 16 octobre à Dijon, en présence d’Éric Pierrat, SGAR à la Préfecture de Région, Michel Neugnot, Premier Vice-Président en charge des transports à la Région Bourgogne-Franche-Comté, Jean-Claude Lagrange, Vice-Président en charge de l’économie à la Région Bourgogne-Franche-Comté, Océane Charret-Godard, Vice-Présidente en charge de la formation continue à la Région Bourgogne-Franche-Comté, Rémy Laurent, Président de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie de Bourgogne-Franche-Comté, Vincent Martin, Président de la Fédération Régionale des Travaux Publics, et Jérôme Grand, Directeur territorial de SNCF Réseau.

Les trois grands enjeux de ce Forum, qui a réuni près de 250 personnes, étaient :
- Comment le tissu économique local peut mieux participer à nos appels d’offres ?
- Comment répondre aux besoins de recrutement du secteur ferroviaire ?
- Comment mieux articuler les besoins de formation dans le domaine ferroviaire et les dispositifs existants ?

Ce Forum de l’économie et de l’emploi du ferroviaire a permis de partager sur ces enjeux avec les acteurs du système ferroviaire dans le domaine de l’économie et de l’emploi : élus locaux (Laurence Porte, Maire de Montbard), partenaires, entreprises locales du ferroviaire et des travaux publics (Olivier Delcourt, Président de DVF, Xavier Lugand, Président de l’Ecole des Travaux Publics), sous-traitants, entreprises d’insertion, acteurs du marché de l’emploi (CREATIV’), de la formation, Pôle emploi, agences d’intérim, écoles, lycées professionnels, AFPA, PLIE, associations.

Des partenariats ont ainsi été initiés et un plan d’actions proposé dans une démarche gagnant / gagnant pour le ferroviaire et pour le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté.

200 millions d’euros d’investissements en moyenne par an

sur les dix ans à venir


En 2020, SNCF Réseau investira 314 millions d’euros pour la modernisation du réseau, dont 54 millions d’euros cofinancés par l’Etat et la Région Bourgogne-Franche-Comté, et 100 millions d’euros pour sa maintenance. Sur les dix ans à venir, le volume des investissements sur le réseau existant de Bourgogne-Franche-Comté sera d’environ 200 millions d’euros par an. Le programme des travaux prévus dans la région jusqu’en 2023 a été présenté avec une répartition par nature de travaux. Pour mener à bien ses travaux, SNCF Réseau fait appel à des centaines d’entreprises régionales, mais trop d’appels d’offres restent infructueux.

Le Service achats de SNCF Réseau a rappelé aux nombreuses entreprises présentes la procédure pour devenir fournisseur et consulter l’ensemble des appels d’offres de SNCF. La simplification des procédures administratives, le développement des relations avec les entreprises avant le lancement des appels d’offres sont des pistes d’amélioration proposées pour inciter les entreprises locales à répondre davantage aux consultations lancées par SNCF.
Au total au niveau régional, ce sont 1.140 entreprises régionales qui ont travaillé en 2018 pour SNCF Réseau, dont 60 % de PME. Le montant des achats solidaires représente près d’un million d’euros en Bourgogne-Franche-Comté, notamment grâce à l’intégration de clauses d’insertion dans les marchés de travaux.
Les relations avec l’Etat, la FRTP et la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie seront également renforcées dans une démarche partenariale.

Répondre aux besoins de recrutement et de formation de la filière ferroviaire

en Bourgogne-Franche-Comté


En matière d’emploi, les enjeux pour SNCF Réseau sont de pouvoir répondre aux besoins de recrutement qui représentent entre 100 et 150 personnes chaque année (148 recrutements prévus en 2019 en BFC) et de formation des agents pour relever le défi majeur de la modernisation du réseau.

Aujourd’hui, le constat est le suivant :
- Pour 100 candidatures reçues, seulement 2,4 % signent un contrat d’embauche avec SNCF Réseau.
- Les besoins en recrutement sont de 70 % niveau bac, 20 %, niveau Bac +2 et 10 % niveau ingénieur
- Le nombre de candidatures par offre de poste est souvent trop faible : moins de 10 sur certaines offres de poste.
- Le recrutement sur certains bassins d’emploi est très compliqué : Frasne, Vesoul, Lure, Autun, Montchanin, Les Laumes, Yonne nord, Nièvre.
- Certaines filières sont plus déficitaires que d’autres : électronique, électromécanique, électrotechnique, électricité, télécom, informatique industrielle…

Pour trouver des solutions avec tous les acteurs locaux, au plus près du terrain, les relations de SNCF Réseau, et plus largement de la filière ferroviaire avec les acteurs de la formation et de l’emploi en région, sont à réinventer : Etat, Région, Pôle emploi, universités, entreprises…
Parce que ces problématiques sont partagées par l’ensemble des acteurs du système ferroviaire, ce Forum de l’économie et de l’emploi du ferroviaire en BFC organisé par SNCF Réseau a été un lieu de partage, d’échanges et d’émergence de nouvelles approches grâce à l’expression des participants.
La mise en place de partenariats, les propositions d’actions concrètes en faveur de l’emploi, de l’attractivité des métiers de la filière ferroviaire et du territoire, l’efficacité des organisations, l’optimisation et l’adaptation des formations sont autant de thématiques évoquées.

Vous êtes une entreprise et souhaitez travailler avec SNCF Réseau ?

- Prendre connaissance des appels à candidatures, répondre aux consultations et collaborer en ligne avec le service achats :
https://sncf.bravosolution.com/web/login.html
- Devenir fournisseur SNCF :
https://www.sncf.com/fr/groupe/fournisseurs/devenir-fournisseur

Vous êtes en recherche d’emploi et souhaitez rejoindre SNCF Réseau ?

- SNCF Réseau est l’un des plus importants recruteurs en France. L’entreprise prévoit d’embaucher 2.200 femmes et hommes en 2019.

Vous êtes étudiant(e), jeune diplômé(e) ou avez déjà une solide expérience ?

- SNCF Réseau recrute à tous les niveaux dans ses 150 métiers.
Rejoignez-nous sur : https://www.emploi.sncf.com.

Communiqué de SNCF Réseau
Photos : Bien encré - Thomas Hazebrouck