samedi 23 juin 2018
Questions à...
Le tourisme est en pleine mutation en France. Pour éclairer les enjeux de ce secteur, Infos-Dijon a interrogé Sladana Zivkovic, la présidente du nouvel office de tourisme de Dijon Métropole. Elle nous parle modernisation des visites, développement du numérique, ouverture des commerces le dimanche et tourisme vert.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

FONDS EUROPEENS : Plus de 350 projets sélectionnés depuis 2017 en Bourgogne-Franche-Comté

12/03/2018 05:54Imprimer l’article
Retrouvez ici quelques exemples de projets sélectionnés en Côte-d'Or.
Sous la responsabilité de la Région, autorité de gestion, les fonds européens se répartissent entre le FEDER (fonds européen de développement régional) orienté sur la croissance et l’emploi, le FEADER (fonds européen agricole et de développement rural) pour l’agriculture et le développement rural, le FSE (fonds social européen) pour le volet formation professionnelle et le programme Interreg dédié à la coopération France-Suisse.
Plus de 350 projets ont ainsi été sélectionnés en Bourgogne-Franche-Comté, sur l’ensemble des programmes, depuis 2017.



Par ailleurs, la fin de l’année 2017 a été marquée par plusieurs temps forts :

- Au cours du séminaire national des autorités de gestion, réunies à Marseille fin novembre, Patrick Ayache, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’action européenne, a réaffirmé l’intérêt porté par la Région, de conserver l’ensemble des modalités d’aides européennes existantes aujourd’hui, à savoir des subventions et des instruments financiers.
- A la tête de la délégation des vice-présidents de la Région à Bruxelles quelques jours plus tard, il avait fait entendre auprès de Pierre Moscovici, Commissaire européen, et de différents services de la Commission, la voix de la Région pour la poursuite d’une politique de cohésion ambitieuse après 2020 pour les territoires de Bourgogne-Franche-Comté.

Quelques exemples de projets sélectionnés en Côte-d'Or :


Dans la continuité des travaux d’aménagement du centre-bourg engagés dans le cadre de l’opération Cœur de Village, la commune de Précy-sous-Thil réhabilite et agrandit un bâtiment désaffecté de l’école primaire pour le transformer en accueil périscolaire. L’objectif est d’accueillir en moyenne 80 enfants pendant la pause méridienne dans des locaux fonctionnels.
Coût du projet : 434 921 euros - FEADER : 149 921 euros

L’association des Climats du vignoble de Bourgogne Patrimoine mondial est, avec l’Etat, co-gestionnaire du bien inscrit au Patrimoine mondial éponyme depuis juillet 2015. Elle a pour objet d’animer et de coordonner la gestion du site des Climats du vignoble de Bourgogne, en mettant notamment en place un centre d’interprétation. Dans le cadre de la médiation culturelle, le centre d’interprétation temporaire des Climats du vignoble de Bourgogne, à Beaune, sera doté de nouveaux usages numériques : plateformes numérique, maquette/fresque interactive, réalité augmentée, galerie numérique...
Coût du projet : 248 153 euros - FEDER : 124 076 euros

Lors du traitement des cultures, le remplissage et le lavage du pulvérisateur sont des étapes qui peuvent présenter des risques pour l’environnement (départ de produit vers le sol ou les eaux de surface) et pour l’agriculteur si elles ne sont pas bien maîtrisées. La mise en place d’aires de remplissage et de lavage du pulvérisateur fait partie des solutions permettant de réaliser ces opérations de manière sécurisée. Les communes de Saint-Romain, Pierreclos et Marsannay-la-Côte en seront bientôt équipées.
Coût du projet : 736 308 euros - FEADER : 117 073 euros

Le CFA de Quetigny-Plombières propose des dispositifs innovants pour impulser une dynamique et développer de nouvelles pédagogies pour mieux accompagner l’apprenti dans son parcours de formation. Le projet Alternance et travail : l’apprenti praticien, actif mais réflexif a été retenu dans le cadre de l’appel à projets Actions innovantes lancé par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ce projet permettra de mettre le jeune au centre du dispositif de formation. L’objectif est de former de futurs professionnels qui puissent s’adapter et prendre des initiatives selon les situations professionnelles.
Coût du projet : 65 962 euros - FSE : 29 683 euros
Ce projet fait partie des premiers sélectionnés en 2018, parmi cinq autres (montant global FSE programmé en février 2018 : 131 220 euros).

En Bourgogne-Franche-Comté :


Le Conservatoire Botanique National (CBN) développe des actions dans le domaine de la connaissance et de la conservation sur les espèces et les habitats naturels (observatoire de la flore de Bourgogne, conservation et connaissance des espèces menacées, espèces envahissantes, connaissance des habitats en Bourgogne, assistance aux politiques publiques). Le programme du CBN s’inscrit dans la volonté de l’Union européenne de préserver et de restaurer la biodiversité.
Coût du projet : 147 988 euros - FEDER : 72 800 euros