jeudi 19 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

PARIS : Le Creps Dijon récompensé par le Grand Insep

06/04/2018 02:24Imprimer l’article
Le «label bronze» a été remis à l'institution dijonnaise jeudi à Paris lors d’une cérémonie présidée par Laura Flessel, ministre des Sports. L’occasion pour la délégation bourguignonne composée de neufs membres, de visiter les infrastructures de l’Insep Paris, la référence ultime.
Pour donner quelques chiffres, l’Insep Paris c’est 28 hectares, 26 Pôles France, 150 entraîneurs nationaux et 810 athlètes de haut-niveau. Mais ce qui symbolise sa vitrine, ce sont les nombreux champions, notamment olympiques, issus du centre. Parmi eux, Teddy Riner, Tony Parker, Tony Estanguet ou encore Amélie Mauresmo : la liste a de quoi faire rêver. 50 % des médaillés français de Rio étaient issus de l’académie parisienne. Rien que ça.

Une «reconnaissance du travail fourni»


Le Grand Insep a mis en place trois labels : bronze, argent et or. Ils garantissent l’aménagement et la qualité des sites d’entraînement et de formation des sportifs de haut niveau, ainsi que le respect d’une approche éthique de la performance. En d’autres termes, un centre labellisé est reconnu pour sa compétitivité et les aménagements qu’il met en place pour ce faire, en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Laura Flessel veut insister sur ce point : «C’est une chance d’organiser les JO, mais c’est surtout une opportunité de les réussir. Nous serons ambitieux et à votre écoute». Ghani Yalouz, ancien médaillé en canoë-kayak et directeur de l’Insep Paris, rejoint la ministre sur ce point : «L’exigence de la performance passe par les centres sportifs. Il faut challenger pour rayonner».

Le Creps Dijon «vise plus haut»


L’institution dijonnaise s’est vue remettre le label bronze notamment pour ses progrès dans la «récupération physique par le froid». Une fois sur le podium, le directeur du Creps Dijon, Pascal Bonnetain, a voulu exprimer sa fierté et ses ambitions : «C’est une satisfaction de tout un territoire. Nous visons le label Or pour 2019. Il nous faudra des équipements d’une qualité supérieure. Le but ultime est de mettre toutes les installations aux normes olympiques pour attirer des sportifs de haut niveau mais également les délégations étrangères de 2024. Tout cela passe par notre fonctionnement atypique mis en place depuis deux ans».

Une organisation «tripartite»


Le Creps Dijon est depuis 2016 conventionné de manière «triptyque» : l’Etat, le Creps et la Région se sont alliés pour valoriser le centre. Laëtitia Martinez, vice-présidente du Conseil régional en charge des sports, est dithyrambique à ce sujet : «Nous partageons des valeurs et des ambitions fortes ce qui permet d’être sur la même longueur d’ondes concernant les investissements. Cette gouvernance engendre des forces vives qui sont des acteurs incontournables de la “très haute performance” : le CHU, l'Université, le Crous, l’UFC etc.».

Des ambitions régionales «fortes»


Si le label décerné semble non-négligeable, Laetitia Martinez veut qu’il ait un impact fort sur le sport en Bourgogne-Franche-Comté : «La région investit 500.000 euros par an sur le Creps. Cette gratification de l’Insep donne du crédit à ces investissements afin qu’ils soient plus conséquents, dans la mesure du possible. Les “Jeux” nous imposent des financements qui devront être à la hauteur de nos perspectives. A long terme, nous voulons ancrer une dynamique liée au haut niveau pour la Bourgogne Franche-Comté».
Maxime Frechet

Les autres centres labellisés jeudi soir :
CREPS Vichy, Antibes, Aix, Guyane : Bronze
Campus sport Bretagne : Bronze
CREPS Ile de France et Font Romeu : Argent