jeudi 12 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
À l'occasion des 70 ans de la fondation de la première communauté Emmaüs par l'abbé Pierre, Anne-Marie de Bailliencourt présente les évolutions de la communauté installée à Norges-la-Ville, en périphérie de Dijon.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

SANTÉ : Manifestation pour défendre l'hôpital public devant l'ARS à Dijon

14/11/2019 16:25Imprimer l’article
À l'appel d'une large intersyndicale des secteurs médical et paramédical venue de différents départements de la Bourgogne-Franche-Comté, environ 180 personnes se sont retrouvées pour manifester devant le siège dijonnais de l'ARS.
Une intersyndicale avait donné rendez-vous ce jeudi 14 novembre 2019 devant le siège de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté (ARS) à Dijon pour «défendre notre système de Santé et d’Action Sociale». Il s'agit d'organisations du secteur de la santé, médicales et paramédicales : AMUF, APH, CFE-CGC, CFDT, CGT, SUD, SN PHARE, UNSA, le collectif Inter Urgences, le collectif Inter Hôpitaux, le printemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale des comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité.

Les revendications concernent le recrutement de professionnels supplémentaires accompagné d'un plan de formation pluridisciplinaire, la revalorisation générale des salaires et la reconnaissance des qualifications des professionnels, le renforcement significatif des moyens financiers pour les établissements, l'arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits ainsi que l'instauration de mesures garantissant l’égalité de l’accès, aux soins et prises en charge pour la population sur tout le territoire.



Cette manifestation se situait dans le cadre d'une journée nationale de grève et de mobilisation autour de la défense de l'hôpital public. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 est en cours d'examen. Après être passé en première lecture à l'Assemblée nationale, il est en cours d'examen par le Sénat.

L'hôpital public, «un trésor national»


La présence du député LREM de la première circonscription de la Côte-d'Or a intrigué les manifestants. Didier Martin a confié être venu en tant que député et en tant qu'ancien hospitalier [NDLR : il a été neuroradiologue au CHU de Dijon] afin de soutenir l'hôpital public vu comme «un trésor national», reprenant ainsi les mots de la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Une délégation représentant les organisations syndicales a été reçue par le directeur de cabinet du directeur général de l'ARS. Devant l'absence de Pierre Pribile, la réunion a été écourtée par les représentants. Sous une pluie battante, les manifestants  - dont certains venus de Dôle, de Saint-Claude ou encore de Lure - ont poursuivi leurs échanges devant la porte de l'autorité de santé.

Jean-Christophe Tardivon