mercredi 11 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté

TER : «Guillaume Pepy a tout faux» selon Julien Guibert

27/10/2019 16:57Imprimer l’article
Le conseiller régional du Rassemblement National émet des réserves sur «l’efficacité réelle des dispositifs palliant la disparition des personnels de bord» dans les trains régionaux.
Communiqué de Julien Guibert du 25 octobre 2019 :

Sécurité dans les TER : Guillaume Pepy a tout faux !
 
Quelques jours après l’accident de TER survenu dans les Ardennes qui a fait plusieurs blessés et provoqué un mouvement de grève surprise des cheminots, la question de la sécurité dans les trains rebondit avec les déclarations de Guillaume Pepy dans la presse du 25 octobre 2019.

En effet, le PDG de la SNCF assure que la sécurité est identique que le conducteur soit seul ou avec un contrôleur.

En Bourgogne Franche-Comté sur les lignes reliant Paris-Bercy à Clamecy et Avallon via Auxerre par exemple, les passagers ont un tout autre avis depuis juillet 2017.

Quotidiennement, ils sont confrontés à la solitude et déplorent l’absence du contrôleur qui n’est pas seulement un agent commercial ou de contrôle mais surtout le seul garant de leur sécurité. Il prévient les agressions par sa seule présence, porte les gestes de premier secours et d’alerte et gère efficacement les incidents techniques sur le trajet (ventilation, chauffage, déverrouillage intempestif des portes, ...).



En parfait représentant du « nouveau monde » voulu par Emmanuel Macron, Guillaume Pepy déroule la sinistre feuille de route de l’austérité et de la déshumanisation des services publics. Pour lui, l’équipage de bord peut être remplacé par des matériels qui rendraient les mêmes services (interphones - caméras de monté et descente - signal d’alarme - ...).

Dans son sillon, l’exécutif régional socialiste de Marie-Guite Dufay enfonce le clou avec la fermeture des guichets de gare et la création de brigades de contrôleurs.

Lors du vote de la convention TER 2018-2025, le Rassemblement National de Bourgogne Franche-Comté s’est opposé avec force à des modifications qui dénaturent la qualité du service public et peuvent porter atteinte à la sécurité même des passagers.

Après les déclarations de Guillaume Pepy, les élus du RN BFC font part de leur vive inquiétude et de leur réserve quant à l’efficacité réelle des dispositifs palliant la disparition des personnels de bord.

La sécurité des usagers des trains express régionaux n’a pas de prix.
 
Julien Guibert
Conseiller régional
Responsable du RN de la Nièvre