jeudi 21 septembre 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> Campus > Campus

CAMPUS : BSB lance deux nouveaux MSc qui anticipent les évolutions des 10 prochaines années

11/07/2017 19:48Imprimer l’article
Les MSc Digital Leadership et MSc Corporate Finance & Investment Banking seront dispensés dès la prochaine rentrée.
Dès la rentrée prochaine, Burgundy School of Business (BSB) propose deux nouveaux MSc, accessibles en 3e année du Master Grande Ecole (MGE) ou en diplômes indépendants : le MSc Digital Leadership, dispensé sur le Campus Lyon-Confluence, et le MSc Corporate Finance & Investment Banking.

Renforçant l’offre d’expertise de BSB et totalement anglophones, ils ont vocation à former des managers complets et adaptés aux transformations que connaissent chacun de ces secteurs à fort développement.

Un MSc Digital Leadership inédit en Europe, pour former des managers 3.0


Proposé sur le Campus Lyon-Confluence, au cœur d’un écosystème numérique en plein essor, ce MSc bénéficie d’un partenariat avec Digital League, de la French Tech lyonnaise. Cet environnement permettra aux étudiants d’interagir avec les acteurs majeurs de l’écosystème digital lyonnais et national, mais aussi de participer à l’organisation d’événements digitaux tout au long de l’année. Une proximité avec le terrain qui offre de bonnes perspectives d’emploi à la sortie.

Le programme anticipe la révolution des pratiques managériales conséquente à l’évolution des technologies, avec l’ambition de former des managers qui sauront comprendre ce nouveau monde et en être des leaders. Son contenu généraliste, original et visionnaire en fait une formation unique en Europe. Il comprend des cours de sociologie du digital, d’économie collaborative, et beaucoup de travaux sur le terrain (reportage/enquête sur un phénomène digital), avec l’objectif de cerner les grandes tendances et de s’y adapter. Il couvre également tous les champs d’expertise en leadership (finance, économie, stratégie, psychologie), ce qui le démarque des autres programmes de ce type, principalement orientés vers le marketing.

Son responsable est Yann Truong, expert en marketing de l’innovation, notamment passé par l’ESC Rennes Business School où il était Directeur du Center in Technology and Innovation Management. La première promotion devrait compter une quinzaine d’élèves.
 

Un MSc Corporate Finance & Investment Banking multi-compétences et professionnalisant


Ce MSc a été complètement repensé sous la houlette de son nouveau responsable, Alexandre Pourchet, expert en régulation bancaire et business models d’institutions financières, passé notamment par l’Université Paris-Dauphine et l’ESG UQAM Montréal. Favorisant une approche quantitative de la finance, il se concentre sur deux secteurs complémentaires et où la demande est forte : la banque d’investissement et la corporate finance, afin d’offrir une double compétence particulièrement recherchée.

Prenant en compte l’essor du big data, il propose de se projeter dans la finance des 10 prochaines années avec une vraie ouverture professionnelle. Il bénéficie ainsi d’intervenants académiques et professionnels de haut niveau (représentants de la banque mondiale, associés de banques d’investissement), tandis que de mini-séances de recrutement seront organisées au cours de l’année avec divers acteurs (banques, assurances, cabinets).

Niveau contenu, un module entièrement dédié à la préparation du CFA (Charter Financial Analysis) est prévu, ainsi qu’un « Chrono Diagnostic » : les élèves sont réunis par groupes de 6 à 8 le vendredi et ont 48 heures pour présenter un dossier complet de fusion acquisition ou d’entrée en bourse. Une salle des marchés ouvrira également dans le courant 2017-2018, dotée d’une interface professionnelle et comptant une vingtaine de postes. La première promotion devrait compter une quarantaine d’élèves, avec une sélection relevée et un part importante d’étudiants internationaux.
Communiqué