jeudi 22 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Campus > Campus

CAMPUS DE DIJON : L’ESIREM conforte la place de ses anciens élèves

14/06/2018 18:53Imprimer l’article
Une première fresque de 81 portraits a été dévoilée ce jeudi après-midi.
A l’ESIREM de Dijon, on forme les futurs ingénieurs mais on tient aussi aux anciens étudiants, encouragés à «faire vivre le réseau ESIREM».
Histoire de conforter leur place dans l’Ecole, celle-ci a choisi de leur dédier un premier mur. Avec l’idée de mettre d’autres portraits d’anciens étudiants sur d’autres murs.
Ce jeudi après-midi, dans le bâtiment principal de l’ESIREM, c’est symboliquement un ancien étudiant, Emmanuel Martin, diplômé de la promotion Carbone en 1999, qui a dévoilé la fresque de 81 portraits. L’occasion pour les personnes présentes de se charrier avec sympathie devant les portraits, puis pour finir autour du pot de l’amitié.
L’inauguration s’est faite en présence notamment d’Albert Dipanda, directeur de l’ESIREM, et de Denis Hameau, conseiller de Dijon Métropole délégué à l’enseignement supérieur.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier