jeudi 25 avril 2019
Moins d’un mois avant la grande réouverture, le 17 mai prochain, voici un aperçu du musée des Beaux-Arts de Dijon, en travaux depuis février 2016.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Campus > Campus

DIJON : Une conférence sur le sexisme pour donner le coup d’envoi du projet BSB #LFC Equality

10/11/2018 10:52Imprimer l’article
Le 15 novembre, la diplômée BSB Emmanuelle Piquet parlera de son livre, «Je me défends du sexisme». Un lancement des projets #LFC, par lesquels BSB s’engagera chaque année dans les grands enjeux sociétaux
BSB accueille sa diplômée Emmanuelle Piquet (Promotion 1991) le jeudi 15 novembre 2018 à 18h pour une conférence autour de son ouvrage publié cette année, Je me défends du sexisme (Albin Michel). Cette conférence donne le coup d’envoi du premier projet #LFC (Lead For Change) sur le thème de l’égalité hommes-femmes : #LFC EQUALITY.

Engagement sociétal de BSB : première édition du projet #LFC


En écho à sa devise Lead For Change, BSB lance cette année son premier projet #LFC : un projet global dans lequel toute l’École s’engage chaque année autour de grands enjeux sociétaux. Cette année, c’est sur l’égalité entre les hommes et les femmes. L’objectif est de mobiliser l’ensemble des services de l’École et surtout les étudiants, pour les faire réfléchir à ces enjeux, à la place qu’ils joueront demain et à leur responsabilité. Ils sont ainsi mis concrètement dans une dynamique d’acteurs du changement, portés par des valeurs éthiques. La formation des futurs managers se joue également – et beaucoup ! – à ce niveau.

Ainsi les inégalités entre hommes et femmes dans le monde professionnel commencent dès l’école. En sensibilisant les jeunes étudiants à ces pratiques et préjugés, il y a la conviction que les comportements futurs sont façonnés positivement. Toute une série d’événements est prévue en ce sens tout au long de l’année : conférences dans le cadre de la Quinzaine de la Diversité, irrigation poussée du sujet dans de nombreux cours, initiatives autour de l’entrepreneuriat au féminin, ateliers théâtre, ateliers de négociation salariale, concours photo lors de la Journée de la Femme, ciné-débats, etc.

De son côté, l’institution BSB s’engage à une grande attention sur une série d’indicateurs relatifs à la diversité de genre dans son organisation générale: dans les études, pour l’orientation professionnelle, dans la vie des étudiants, des salariés, ou encore dans sa gouvernance. Évidemment, si un nouveau thème est abordé chaque année, la dynamique engagée sur chaque enjeu est appelée à se poursuivre dans le temps.

Une pionnière dans la lutte contre le harcèlement


Diplômée de BSB en 1991, Emmanuelle Piquet devient consultante en management puis DRH, métier qu’elle exerce pendant 15 ans. Elle y développe l'envie d'approfondir les méthodologies de résolution de problèmes relationnels, et se penche notamment sur les solutions à apporter aux souffrances relationnelles à l’école, considérant que si elles ne sont pas résolues correctement à ce moment-là, elles resurgiront immanquablement dans le monde professionnel.

Elle est ainsi la première à avoir modélisé une façon d'intervenir pour contrer le harcèlement scolaire. Elle a depuis écrit 9 livres sur ce thème. Elle est également fondatrice de Chagrin Scolaire, centre de consultations et de formations dédié aux souffrances scolaires, et du centre de thérapie brève générale À 180°.

Le 15 novembre, la conférence à BSB traitera de cette souffrance particulière qu’est le sexisme, sujet de son dernier livre Je me défends du sexisme.
Communiqué