jeudi 26 avril 2018
Infos-Dijon a demandé aux manifestantes et manifestants qui le souhaitaient d'adresser un message ou une question au Président de la République, Emmanuel Macron.
Questions à...
Ce mardi, la Région et l'Etat présentaient le Plan d’investissement dans les compétences 2018-2022 et sa phase d’amorçage 2018. Un plan qui entre dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle annoncée par le gouvernement et qui propulse le budget de la formation en position de plus gros budget du Conseil Régional. La vice-présidente en charge de la formation professionnelle nous livre son regard sur le projet gouvernemental, ses inquiétudes aussi, et plaide pour un changement complet de la façon de penser la formation. Interview.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

BEAUNE : Les grévistes des Opalines de Foucherans s’invitent au siège de Beaune

19/04/2017 16:26Imprimer l’article
Les salariées sont en grève depuis maintenant trois semaines.
Communiqué de la CGT :

Le personnel de l’EHPAD de Foucherans en grève depuis trois semaines s’invite au siège du Groupe Les Opalines à Beaune



Le groupe Les Opalines, c’est 45 EHPAD (maisons de retraite) dans l’Est de la France.

C’est un groupe privé florissant, qui emploie plus de 1 500 salariés, et loge ainsi près de 3 000 personnes âgées.
Les salariées de l’EHPAD de Foucherans près de DOLE (39), se sont mises en grève le 3 avril. La mobilisation est importante, la solidarité s’organise, car la Direction de l’établissement local comme du siège du groupe basé à Beaune, refusent toutes négociations !
La Direction des Opalines n’a de cesse depuis le début de ne rechercher qu’à casser le mouvement en faisant appel à du personnel extérieur venant d’autres EHPAD et à des sociétés privées de service pour remplacer les grévistes. Pour autant cela ne permet pas, selon nous, d’assurer une qualité de traitements et de vie des résidents.
Les revendications des grévistes et le rappel des motivations :
http://cgtbourgognefranchecomte.fr/2017/04/06/grev... foucherans-jura/
La CGT est attentive à ce que cette situation conflictuelle puisse se régler dans l’intérêt des 75 résidents et des salariés.
C’est pourquoi nous soutenons la décision des salariées en grève, qui ont décidé de se de?placer au siège de la SGMR (groupe Les Opalines) à Beaune (12 rue Gustave Eiffel), le jeudi 20 avril 2017, où elles seront présentes dès 8 heures du matin.