dimanche 21 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : 63 élus et personnalités écrivent une lettre au Préfet pour s’opposer à la séparation des familles

13/07/2018 17:16Imprimer l’article
Les signataires demandent à la préfecture d’ouvrir le dialogue avec les associations et s'appuient sur la situation d'une famille concernée.
Une lettre ouverte au Préfet de Côte d'Or a été signée ce jeudi par 63 élues élus (dont de nombreux Dijonnais) et personnalités côte-d’oriennes pour s’opposer à la séparation des familles. Les signataires demandent à la préfecture d’ouvrir le dialogue avec les associations et s'émeuvent de la situation de la famille de Monsieur Llunga Badinbanga, dont «les enfants sont séparés  d'un de leurs parents, malgré les demandes des services de protection de l'enfance, les interventions du monde associatif, d'élus de diverses tendances».

Pour les associations, «c'est la première fois depuis des années que les services de l'Etat affirment une volonté de maintenir une mesure de séparation». Elles demandent une «solution humaine».

Cliquez pour lire la lettre complète