mardi 19 février 2019
La manifestation de ce 09 février, qui s’était bien déroulée jusque-là, a dégénéré en fin d’après-midi place de la Libération quand la police municipale et des agents de la SIG ont fait usage d’une lance à eau de laveuse pour repousser les manifestants massés contre la grille.
Questions à...
L’avocat du barreau de Dijon représente une association qui s’est portée partie civile dans l’affaire dite du boxeur. Il revient pour Infos-Dijon sur la première audience, à laquelle il a participé, sur le coté politique et médiatique de l’affaire, mais aussi sur le duel de cagnottes et sur «l’attaque» de la gendarmerie de Dijon. Interview (+vidéo).
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : 63 élus et personnalités écrivent une lettre au Préfet pour s’opposer à la séparation des familles

13/07/2018 17:16Imprimer l’article
Les signataires demandent à la préfecture d’ouvrir le dialogue avec les associations et s'appuient sur la situation d'une famille concernée.
Une lettre ouverte au Préfet de Côte d'Or a été signée ce jeudi par 63 élues élus (dont de nombreux Dijonnais) et personnalités côte-d’oriennes pour s’opposer à la séparation des familles. Les signataires demandent à la préfecture d’ouvrir le dialogue avec les associations et s'émeuvent de la situation de la famille de Monsieur Llunga Badinbanga, dont «les enfants sont séparés  d'un de leurs parents, malgré les demandes des services de protection de l'enfance, les interventions du monde associatif, d'élus de diverses tendances».

Pour les associations, «c'est la première fois depuis des années que les services de l'Etat affirment une volonté de maintenir une mesure de séparation». Elles demandent une «solution humaine».

Cliquez pour lire la lettre complète

 
?>