jeudi 14 décembre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : Agriculteurs et parlementaires face à face pour réfléchir à la sortie de l'usage des produits phytopharmaceutiques

02/12/2017 06:32Imprimer l’article
Le groupe coopératif Dijon Céréales a accueilli vendredi matin la mission d’information commune sur les produits phytopharmaceutiques, qui était en visite ce jour en Côte-d’Or. Face notamment à la présidente, Elisabeth Toutut-Picard, et aux deux co-rapporteurs de la mission, les députés Didier Martin et Gérard Menuel, de nombreux représentants du monde agricole ont pu exposer les tenants et aboutissants d'une sortie de l'utilisation de produits chimique, qui s'avèrera compliquée à court terme.
Alors que la neige venait de recouvrir la France et la Côte-d'Or, la mission d'information commune sur les produits phytopharmaceutiques, (incluant le glyphosate), faisait son premier déplacement officiel, sur les terres du député qui l'a initiée, Didier Martin. La matinée s'est déroulée à Longvic, dans les locaux de la coopérative Dijon Céréales, qui a fait visiter ses installations à la délégation avant d'organiser un temps d'échanges avec des représentants du monde agricole.

La Mission d’information commune sur les produits phytopharmaceutiques était menée par sa présidente, Elisabeth Toutut-Picard, députée de Haute-Garonne, accompagnée de Didier Martin, député de la Côte-d'Or, et Gérard Menuel, député de l'Aube, co-rapporteurs, mais aussi d'Antoine Herth, député du Bas-Rhin, secrétaire de la mission d'information et d'Inès Fauconnier, administratrice en charge de l'agriculture, de la forêt et de la pêche, au sein de la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale. On notait aussi la présence de François Patriat, sénateur de la Côte-d’Or, Fadila Khattabi, députée de la Côte-d’Or, Dominique Grimpret, maire d’Ahuy et Laurence Guillet, suppléante de Didier Martin, présents en observateurs.

Visite de la plateforme de stockage des produits phytopharmaceutiques


«Cette séquence a été une véritable opportunité pour notre coopérative de présenter l’ensemble des démarches et notre rôle à toutes les étapes de vie d’un produit phytosanitaire, illustrée également avec la visite de la plateforme de stockage des produits phytopharmaceutiques du Groupe» expliquait Dijon Céréales après le passage des élus. «Le suivi et la traçabilité des produits et volumes épandus en lien avec les agriculteurs adhérents (enregistrement des pratiques culturales avec des outils numériques aujourd’hui), jusqu’à la collecte des déchets phytosanitaires et le contrôle de la qualité des grains post-récolte, ont été présentés».
Cette rencontre s’est déroulée en présence d’autres organisations agricoles, et notamment la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Côte-d’Or, l’APPV 21, Arvalis région Est, Passion Céréales et la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or (voir la liste des participants ci-dessous).

Didier Martin : «Comment sortir de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques ?»


«Notre mission a un but : savoir comment sortir de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques» rappelait Didier Martin. «Nous avons besoin de comprendre quelle prise de risque cela représente pour les agriculteurs». Et Elisabeth Toutut-Picard de développer : «Le plan Ecophyto II a surtout pâti d'une ambition irréaliste. C'était plus de l'affichage politique qu'une réflexion technique. Nous, nous cherchons des solutions alternatives. Mais le rapport que produira notre mission ne doit pas être un rapport de plus sur la pile des dossiers. Ce que l'on proposera doit être réaliste et réalisable, et nous ne pouvons y arriver sans les gens du terrain. Ce n'est pas un travail intellectuel que nous menons, mais un rapport pragmatique que nous voulons présenter, avec des solutions qui doivent demeurer rentables pour que les agriculteurs puissent vivre de leur travail. Tout cela en prenant en compte les enjeux sanitaires, tant pour la population que pour les exploitants, mais aussi la question de l'appauvrissement du sol, de l'alimentation, et, globalement, de la préservation de l'espèce humaine».

Marc Patriat : «répondre aux attentes des marchés et de la société»


Les représentants de la coopérative, et notamment Frédéric Imbert, directeur R&D, directeur Artémis et Agronov, et Pierre Guez, directeur général du groupe Dijon Céréales, président du pôle de compétitivité Vitagora et président d'Agronov, ont pu «souligner l’attention toute particulière portée par le Groupe Dijon Céréales au bon usage des produits phytosanitaires à travers des conseils techniques, et la priorité donnée à l’approche agro-écologique sur le territoire et dans le travail quotidien avec ses différents partenaires, en amont et en aval, afin de favoriser des pratiques à faible impact environnemental». « Les coopératives ont été créées par les agriculteurs, elles sont à leur service. Dijon Céréales accompagne ces adhérents dans la valorisation de leurs débouchés, mais aussi dans toutes les transitions nécessaires pour répondre aux attentes des marchés et de la société» rappelle Marc Patriat, président agriculteur de Dijon Céréales.

Transition agroécologique


L’engagement de la coopérative dans le développement de techniques alternatives et la réduction des intrants (phytosanitaires et fertilisants), particulièrement marqué depuis 2010 avec le lancement de la plateforme interrégionale agroenvironnementale Artémis, a été détaillé à la commission. Le Groupe Coopératif a insisté sur son engagement dans la transition agroécologique, via notamment le pôle européen d’innovation en agroécologie AgrOnov, qu’elle a contribué à mettre en place et au sein duquel elle est pleinement impliquée au quotidien. Il a été rappelé également que près de 200 agriculteurs, adhérents de Dijon Céréales, sont aujourd’hui engagés dans des GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental, labellisés par l’État) dont la coopérative est porteuse ou partenaire, autour des thématiques comme l’agriculture de précision, l’agriculture de conservation des sols ou encore la diversification des cultures et la valorisation des productions locales.

Jacques De Loisy : «On a besoin de 10 ans»


«Coopérative et agriculteurs, nous sommes acteurs de filières alimentaires. Si elles apportent de la valeur ajoutée à nos produits, elles sont aussi très encadrées par des cahiers des charges rigoureux, qui impliquent tous les maillons de la chaîne autour de la notion de qualité et de sécurité sanitaire», explique Pierre Guez. «Trois ans, c'est court» juge Jacques De Loisy, agriculteur, 1er vice-président FDSEA 21 et maire d’Hauteville-lès-Dijon. «On a besoin de rotation, de perspective et de stabilisation sur dix ans. Nous avons notamment du retard sur le stockage de l'eau pour l'irrigation, et la recherche sur la génétique est elle aussi fondamentale». Dans une logique de sortie de l'usage des produits chimiques, la défaillance actuelle des installations de stockage a elle aussi été mise en avant longuement : «ce sont des investissements lourds à réaliser afin de moderniser et développer les outils de stockage qui permettent de diminuer les besoins en insecticides». En France, actuellement, seuls «3 à 4% des silos sont équipés» précise Pierre Guez.

Appuyer les acteurs agricoles dans cette démarche globale


En conclusion de cette matinée et de ces échanges, les dirigeants de Dijon Céréales et l’ensemble des acteurs présents ont évoqué la nécessité pour l’Etat, au regard notamment du contexte national et européen, d’appuyer les acteurs agricoles dans cette démarche globale. Ils souhaitent rappeler qu’il est nécessaire pour l’Etat d’apporter des perspectives stables et économiquement viables, à 5 à 10 ans, pour les agriculteurs, et de s’engager résolument sur le volet recherche et développement pour permettre de développer des alternatives crédibles et qui permettent la pérennité et la poursuite du rayonnement du modèle agricole français.
N.R.

Intervenants et participants :


Marc Patriat : Agriculteur, Président Dijon Céréales, Président Cérévia
Pierre Guez : Directeur général groupe Dijon Céréales, Président du pôle de compétitivité Vitagora (Goût Nutrition & Santé), Président Agronov (Technopôle Accélérateur D’innovation en Agro-Ecologie)
Olivier Mouillon : Agriculteur, membre du bureau et Président section Bio de Dijon Céréales
Benoit Collardot : Agriculteur, membre du bureau et Président du club Jeunes de Dijon Céréales
Charles Schneider : Agriculteur, membre du bureau Dijon Céréales, maire de Salives
Pascal Demay : Direction Terrain, relation adhérents et commercialisation des céréales ;
Christian Loyal : Directeur approvisionnements
Frédéric Imbert : Directeur R&D, directeur Artémis et Agronov
Christophe Richardot : Directeur Général d’AREA
Fouzia Smouhi : Directrice générale de Cérévia (Union de Coopératives pour commercialiser les céréales)
Carole Zakine : Juriste spécialiste en droit de l’environnement Agrosolutions
Matthieu Aubry : Directeur délégué Agronov

Délégation agriculteurs :

Antoine Carre : Agriculteur, secrétaire général des JA 21, représentant le club Pixae (agriculture de précision de Dijon Céréales)
Matthieu Duthu : Agriculteur, représentant du club Pixae (agriculture de précision de Dijon Céréales)
Clément Babouillard : Représentant des JA 21, secteur zone à faible potentiel
Philippe Grandsagne : Agriculteur Dijon Céréales en zone Urbaine (Dijon Est)

Délégation des OPA du 21 :

Fabrice Faivre : Agriculteur, Président FDSEA Côte-d’Or
Didier Lenoir : Agriculteur, Président APPV21, Président Arvalis Région Est,
Maire de Charmes et Président de la communauté de communes Mirebellois et Fontenois, Vice-Président Dijon Céréales,
Jacques De Loisy : Agriculteur, 1er Vice-président FDSEA 21, Maire d’Hauteville-lès-Dijon
Philippe Dubief : Agriculteur, Président de Passion Céréales
Vincent Lavier : Agriculteur, Président de la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or
François-Xavier Lévêque : Agriculteur, Président Jeunes Agriculteurs 21

Photos N.R.