mercredi 23 janvier 2019
Les forces de l'ordre ont donné l'assaut immédiatement après cette avancée spectaculaire des Gilets Jaunes, ce samedi en fin d'après-midi lors de l'acte X, après une manifestation massive dans le centre ville. Nos reportages vidéo.
Questions à...
L’avocat du barreau de Dijon représente une association qui s’est portée partie civile dans l’affaire dite du boxeur. Il revient pour Infos-Dijon sur la première audience, à laquelle il a participé, sur le coté politique et médiatique de l’affaire, mais aussi sur le duel de cagnottes et sur «l’attaque» de la gendarmerie de Dijon. Interview (+vidéo).
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : Didier Martin dénonce une «contre-vérité» et une «attaque politicienne» en réponse aux élus EELV

13/04/2018 16:48Imprimer l’article
Le député, co-rapporteur de la mission d’information parlementaire sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, défend le travail de cette mission, présenté le 5 avril dernier.
Communiqué de Didier Martin, député de la 1ère circonscription de Côte-d'Or :

En réponse au communiqué de presse du 12 avril 2018 des élus EELV de la mairie de Dijon :

Je déplore la lecture erronée et dogmatique des élus EELV de la majorité municipale de la ville de Dijon du rapport de la mission d’information parlementaire sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Déclarer que le rapport, dont je suis le co-rapporteur va «à l’encontre de l’engagement du Président de la République d’exclure l’usage du glyphosate dans un délai de 3 ans» et de poursuivre que «pour les élus de la République En Marche, l’écologie se réduit à des effets d’annonce sans se traduire dans les actes» est une contre-vérité et relève de l'attaque politicienne.

En effet, le rapport ne revient en aucune façon sur la décision prise par Emmanuel Macron de sortir du glyphosate sous 3 ans. Ce rapport de 220 pages présenté le 5 avril dernier est le fruit d’un travail mené par une mission d’information transpartisane initiée le 26 octobre 2017. Son objectif : éclairer les citoyens sur les enjeux relatifs à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et proposer des solutions alternatives. Le rapport finalisé  dégage 5 grandes priorités et formule 35 préconisations. Il est consultable en ligne :http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/rap-info/i0852/(index)/rapports-information

Didier Martin,
Député de la Côte-d'Or


Cliquez pour lire le communiqué d'EELV
 
?>