mercredi 15 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : Ils jeûnent durant quatre jours pour exiger le désarmement nucléaire

08/08/2018 20:32Imprimer l’article
Du 6 août anniversaire d’Hiroshima au 9 août anniversaire de Nagasaki, des militants du monde entier jeûnent et militent. Ils seront ce jeudi place de la Libération à Dijon.
Communiqué des Amis de la Terre Côte-d'Or :

Nous sommes des groupes de jeûneurs qui refusons de nous alimenter pendant 4 jours, du 6 août anniversaire d’Hiroshima au 9 août anniversaire de Nagasaki, pour exprimer notre total engagement contre les armes nucléaires et exiger leur abolition.

Un élan populaire contre les armes nucléaires est plus urgent que jamais. Le monde est menacé de tensions exacerbées, le président des États-Unis déchire l’accord nucléaire avec l’Iran et augmente les dépenses militaires pour près de 700 milliards de dollars par an ce qui augmente la probabilité que des extrémistes iraniens relancent un programme nucléaire qui pourrait être suivi par un programme similaire en Arabie saoudite. Et les échanges avec la Corée du Nord continuent sur Twitter pour des négociations entrecoupées de menaces de destruction nucléaire.

Pendant ce temps, tous les États dotés d’armes nucléaires, de la Chine au Royaume-Uni en passant par la France, renouvellent et modernisent leurs arsenaux. L’horloge de l’apocalypse a de nouveau été avancée, à 2 minutes avant minuit, autrement dit, le risque d’attaque nucléaire est considéré comme comparable aux moments les plus dramatiques de la guerre froide : 14 500 armes nucléaires sont actuellement en service, dont 2 000 en état d’alerte.

En même temps, il y a des lueurs d’espoir. La Campagne internationale pour le désarmement nucléaire, ICAN, qui soutient notre jeûne, a reçu le prix Nobel de la paix. Il y a tout juste un an, un changement radical dans la dynamique du désarmement nucléaire s’est produit, avec un vote des Nations Unies le 7 juillet 2017 en faveur d’un traité interdisant les armes nucléaires : 122 pays ont voté en faveur de ce traité, dont l’entrée en vigueur est prévue dès que 50 pays l’auront ratifié. Cela donne un nouvel élan à l’écrasante majorité des nations, des organisations de la société civile et des citoyens ordinaires, qui s’opposent résolument à la folie des armes nucléaires.

Le sursaut des opinions publiques est indispensable. Les armes nucléaires sont interdites de possession, de fabrication et de menace, conformément à ce nouveau traité décidé par les Nations Unies. Il doit être signé par les pays nucléaires.
Nous, les groupes de jeûneurs sous-signés, demandons à tous d’exprimer avec nous cette urgence :

Venez rejoindre et soutenir les jeûneurs !
Exigez que votre pays signe le traité d’interdiction !