jeudi 18 janvier 2018
Questions à...
Y aura-t-il encore des maisons de retraite dans vingt ans ? Aura-t-on les moyens de les financer ? Va-t-on vers une ubérisation de la dépendance ? Emmanuelle Coint, conseillère départementale, a répondu à Infos-Dijon pour faire le point sur le financement des EHPAD et leur avenir.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : L'eau distribuée à Trouhaut est déclarée impropre à la consommation

11/01/2018 21:24Imprimer l’article
Le CAPREN (Comité des Associations et des Personnes pour la Protection Régionale de l’Environnement) a pris connaissance d’une pollution de l’eau distribuée sur la commune de Trouhaut par du chlortoluron, une molécule utilisée par l’agriculture pour le désherbage des céréales d’hiver.
Communiqué du CAPREN (Comité des Associations et des Personnes pour la Protection Régionale de l’Environnement) affilié à France Nature Environnement :

Alerté par une habitante de Trouhaut, le CAPREN (Comité des Associations et des Personnes pour la Protection Régionale de l’Environnement) a pris connaissance d’une pollution de l’eau distribuée sur la commune de Trouhaut par du chlortoluron, une molécule utilisée par l’agriculture pour le désherbage des céréales d’hiver. Compte tenu des niveaux de pollution relevés (48 fois supérieure à la norme eau potable), l’eau distribuée aux habitants du village a été déclarée impropre à la consommation.

Comme trop souvent, l’agriculture productiviste est fortement suspectée d’être responsable de cette pollution. Au-delà des discours de façade, force est de constater que les produits chimiques sont encore trop massivement utilisés par l’agriculture provoquant pollution de l’air, des sols et de l’eau.
Nous demandons que les responsables de cette pollution soient recherchés et la stricte application du principe « pollueur-payeur ».

CAPREN
2 rue des Corroyeurs
21000 DIJON
contact@capren.fr