mardi 25 juillet 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : L'Etat multiplie les contrôles dans le cadre de l'«opération interministérielle vacances»

16/07/2017 19:16Imprimer l’article
Le dispositif «opération interministérielle vacances» mobilise, du 15 juin au 15 septembre de chaque année, les compétences de nombreux services de l’Etat pour protéger les vacanciers. Il s'agit, entre autres, de contrôler les lieux de restauration, d'hébergement et de loisirs.
260 contrôles prévus en Côte-d'Or, 1200 en Bourgogne-Franche-Comté. Du 15 juin au 15 septembre, le dispositif «opération interministérielle vacances» mobilise de nombreux services de l’Etat, sous la coordination de la Direccte (Direction régionale des entreprises , de la consommation, de la concurrence, du travail et de l’emploi) pour protéger les vacanciers d'une multitude de risques.

Parmi ces risques, ceux liés à l'alimentation ne sont pas pris à la légère. «Il y a trois priorités» explique Pauline Jouan, Directrice de cabinet de la Préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté. «Les hébergements de plein air, les activités de loisirs - détente - bien-être, et les lieux de restauration, notamment dans les zones à forte densité touristique. Nous avons également ciblé des marchés et des food trucks. Il s'agit d'assurer la protection des consommateurs, la transparence des professionnels, et donc la qualité de l'offre touristique».

Une anomalie dans 43% des établissements


Dans chaque département, les services de l'Etat agissent ainsi de façon coordonnée pour veiller au bon respect, par les professionnels, des réglementations protectrices du consommateur dans leurs activités touristiques et estivales. En sa qualité de Zone Touristique Internationale, le centre-ville de Dijon est particulièrement concerné.
Ce jour là, Pauline Jouan supervisait une double opération de contrôles organisée par la Direction départementale de la protection des populations, dans un premier temps dans un restaurant puis dans un second temps dans une boutique de produits régionaux, en compagnie d’Eric Dumoulin, Directeur de la Protection des populations de Côte-d’Or.

74 avertissements en 2016


Ce dernier poursuit pour Infos-Dijon : «En 2016, nous avons constaté au moins une anomalie dans 43% des établissements contrôlés». Le chiffre peut paraître effrayant, mais il convient de le relativiser : «Nous avons infligé 74 avertissements, une vingtaine de mises en demeure, et deux procès-verbaux». Mais aucune fermeture d'établissement n'a été à déplorer. «L'avertissement concerne des manquements mineurs sans volonté de tromper le client détaille Eric Dumoulin. «Ce sont de petites entorses aux règlements sans gravité, que nous demandons simplement de rectifier. Les mises en demeure correspondent pour leur part à des problèmes de non-conformité qui ont un réel impact sur la consommation. Cela donne lieu à une injonction, avec une mesure précise à mettre en place dans un délais imposé».

Les procès-verbaux relèvent quant à eux d'une volonté manifeste de contourner les règles : «Nous dressons un procès-verbal quand il y a une multiplication de tromperies. Cela peut concerner la carte d'un restaurant à refaire, l'origine de la viande à préciser, les conditions de préparation à revoir, ou des appellations AOC qui n'en sont pas par exemple».

Les contrôleurs minutieux


Une équipe de 3 contrôleurs de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) réalisait ce jour-là des «opérations de vérification sur la sécurité et l’hygiène des produits alimentaires en restauration», notamment s’agissant des produits les plus sensibles (produits frais, congelés, viandes...). La cible ? Le restaurant «La Maison des Cariatides» en plein cœur de Dijon, qui a passé l'épreuve haut la main… Ici, nous sommes au cœur du quartier touristique de Dijon, et dans un restaurant qui propose de la diversité en terme de variété de préparation. L'occasion pour nous, journalistes, de voir comment les contrôleurs scrutent les moindres détails, cherchent dans les moindres recoins, pour ne rien laisser au hasard. «C'est un peu stressant car on a toujours envie de bien faire» raconte le patron, Angelo Ferrigno, considéré comme l'un des espoirs de la gastronomie dijonnaise. «Il y a quelques petites choses à rectifier, que l'on ne fait pas parfois par manque de temps» se justifie-t-il.

Mais rien de grave, pas plus que dans la boutique de produits régionaux contrôlée dans la foulée. Ici, les contrôles étaient surtout relatifs à «la qualité et à la loyauté de l’information relatives à la vente de produits alimentaires et de produits non alimentaires». Les contrôleurs vérifient l'étiquetage, l'affichage des prix, les remises de note ou les pratiques commerciales déloyales. Mais dans cette boutique de la rue Musette, à l'exception de quelques soucis d'étiquette, comme un «Caviar du Bourguignon» qui ne devrait pas porter ce nom, puisqu'il s'agit de bonbons, rien d'inquiétant pour les touristes n'a été relevé.
Nicolas Richoffer

C'est la Direction régionale des entreprises , de la consommation, de la concurrence, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), qui coordonne l’opération, qui mobilise les services suivants :
- la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF)
- la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)
- la Direction régionale des douanes et droits indirects (DRDDI),
- la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL),
- l’Agence régionale de santé (ARS)
- la Direction départementale de la protection des populations (DDPP21),
- la Direction départementale déléguée de la Cohésion sociale (DDDCS)
- les services de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale