vendredi 17 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : L’industrie forme et recrute

12/02/2018 12:48Imprimer l’article
L’UIMM «La Fabrique de l’Avenir» reprend la parole ce 12 février pour, au nom des entreprises qu’elle représente, porter auprès des Français le message d’«une industrie qui se redresse et qui a impérativement besoin de compétences pour se développer».
Communiqué de l'UIMM Côte d’Or :

Pour la première fois depuis 10 ans, certes en intégrant l’intérim, le nombre de créations d’emploi industriels est positif.

L’Observatoire paritaire, prospectif et analytique de la branche évalue les besoins en recrutements à 110 000 femmes et hommes d’ici 2025. Ce chiffre s’élève à 250 000 pour toute l’industrie.
Les entreprises recrutent toujours dans les métiers traditionnels (soudeurs, mécaniciens, techniciens de maintenance, usineurs, chaudronniers, …) mais les nouvelles technologies renouvellent profondément les processus de travail et de production. De nouveaux métiers apparaissent également (technologue, data scientist, technicien imprimante 3D, programmeur industriel, roboticien, expert en ingénierie virtuelle,…).
Pour les jeunes générations, l’industrie, c’est l’assurance de trouver un environnement de travail attractif en phase avec leurs attentes et leurs compétences, et une organisation du travail qui favorise la créativité et l’esprit entrepreneurial, tout en misant sur la responsabilité et la gestion collaborative de projet.

L’industrie forme


L’UIMM La Fabrique de l’Avenir forme chaque année plus de 43 000 alternants et 130 000 salariés de l’industrie. L’enjeu de la formation est vital à la fois pour le jeune qui doit pouvoir accéder à des formations reliées à l’emploi, pour le salarié qui doit pouvoir entretenir son employabilité et pour l’entreprise qui ne peut se résoudre à abandonner des marchés faute de disposer des bonnes compétences.
L’UIMM La Fabrique de l’Avenir est depuis longtemps engagée sur ce sujet, dans la proximité des entreprises qu’elle représente, grâce à son réseau de formation : 110 Pôles formation implantés sur tout le territoire avec d’excellents résultats en matière d’accès à l’emploi. 81 % des apprentis formés trouvent ainsi un emploi dans leur filière et dans les 6 mois qui suivent leur formation.
L’engagement pour l’emploi de l’UIMM La Fabrique de l’Avenir se traduit également par un travail mené au quotidien en partenariat avec tous les autres acteurs mobilisés au service de l’emploi : Education Nationale, Directe, Régions, Pôle emploi, Missions locales… pour répondre aux besoins en compétences des entreprises sur tout le territoire.

Une campagne déployée sur tout le territoire


Fortement mobilisée sur ces enjeux, l’UIMM La Fabrique de l’Avenir déploie ses principaux messages en radio, à la télévision, dans la presse quotidienne régionale et sur le web. Elle porte le message d’une industrie qui forme et qui recrute.
« Certaines entreprises se trouvent dans une situation où l’impossibilité d’embaucher se traduit par un refus pour l’entreprise de signer de nouveaux marchés. Cette situation est inacceptable alors que le pays connaît un chômage de masse qui touche notamment les jeunes. A l’UIMM La Fabrique de l’Avenir, nous voulons, au côté des autres acteurs de l’emploi et de la formation, jouer un rôle moteur au service de l’industrie, des Français et de la France. » a déclaré Alexandre Saubot, Président de l’UIMM La Fabrique de l’Avenir.