vendredi 17 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : Les principaux des collèges du département réunis au MuséoParc d'Alésia

08/02/2018 11:27Imprimer l’article
François Sauvadet leur a fait une présentation de la politique de la collectivité départementale en direction des collèges.
Communiqué de François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or :

L'ensemble des principaux des collèges de Côte-d'Or étaient réunis hier, mercredi 7 février, au MuséoParc d'Alésia, à Alise-Sainte-Reine.

En présence d'Evelyne Greusard, Directrice académique de l'Education nationale, de Catherine Louis, vice-présidente du Conseil départemental, et des cadres des services du Département, j'ai présenté aux chefs d'établissement la politique de la collectivité départementale en direction des collèges.

Alors que la problématique de l'aménagement des territoires n'a jamais été aussi prégnante, la sectorisation des collèges doit être abordée avec vigilance. Pendant que les effectifs augmentent dans l'agglomération dijonnaise, ils baissent dans les 28 autres collèges publics du département. J'ai redis aux principaux de collège qu'aucun établissement ne fermera en Côte-d'Or d'ici à 2021, sauf absolue nécessité pédagogique. Le collège représente à mes yeux un outil essentiel pour une politique d'aménagement harmonieux du territoire.

De même, alors que se profile un transfert de compétences entre le Département et la Métropole dijonnaise, j'ai confirmé que tous les collèges resteraient bien de compétence départementale. Il serait préjudiciable, à mes yeux, que les collégiens des campagnes ne bénéficient pas des mêmes conditions d'enseignement que les collégiens des villes.

J'ai également évoqué le transfert de la compétence transports scolaires à la Région. J'avais voté contre la loi NOTRé qui a mis en oeuvre ce transfert, lequel est désormais de la compétence de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Je resterai vigilant sur le sujet. Le Conseil départemental de la Côte-d'Or a donné tous les moyens financiers et humains à la Région pour assumer ce transfert dans les meilleures conditions : je veillerai donc à ce que le transport scolaire reste de qualité et, surtout, gratuit pour les familles côte-d'oriennes.

Avec les principaux, nous avons par ailleurs fait un point d'étape sur le 3ème Plan Collège Numérique 2017-2021, pour que tous les établissements, qu'ils soient en agglomération ou dans les zones rurales, bénéficient rapidement du Très Haut Débit. L'enjeu est considérable, pour que tous les collégiens profitent de la révolution numérique.

La tarification de la restauration scolaire, les conditions de travail des agents techniques, le bio dans les cantines ou les dispositifs Futurs 21 ou "parents connectés" ont enfin été évoqués lors de cette réunion particulièrement fructueuse, qui s'est terminée par une visite guidée du MuséoParc.