samedi 20 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D’OR : «Marre des Faucheurs» soutient l’agriculteur victime des Faucheurs Volontaires

17/01/2019 16:52Imprimer l’article
Marre des Faucheurs dénonce «l’hypocrisie des Faucheurs Volontaires qui recourent à la même violence que les extrémistes vegans contre les bouchers».
Communiqué de Marre des Faucheurs :

Le tribunal de Dijon vient de relaxer les faucheurs volontaires qui avaient saccagé un champ en Côte d’Or le 28 novembre 2016. La plainte a été jugée non recevable "pour défaut de caractéristiques". Pour Marre des Faucheurs, « la destruction d’un champ petit ou grand reste un acte de délinquance ».

Marre des Faucheurs tient à exprimer sa plus grande solidarité au paysan de Côte d’Or victime des militants environnementalistes. Le préjudice physique et moral du producteur est réel. « Le saccage d’une parcelle et le viol de la propriété privée sont toujours vécus comme un traumatisme pour un agriculteur ».

Les faucheurs et les extrémistes vegans : une même violence

Marre des Faucheurs dénoncent l’hypocrisie des Faucheurs Volontaires qui invoquent un pseudo « état de nécessité » pour légitimer leurs actes. En réalité, ils ne sont pas des donneurs d’alerte mais des militants radicaux. « Nous attendons toujours qu’ils viennent se dénoncer pour le saccage de nuit d’une parcelle de 11 hectares de tournesol dans l’Allier en 2011 ». Les Faucheurs Volontaires recourent au même type de violence que les militants extrémistes vegans qui s’attaquent à des boucheries.

Le saccage des faucheurs est d’autant plus incompréhensible que la mutagénèse que ces militants dénoncent est utilisée aussi bien en agriculture biologique - au travers par exemple de la variété de blé Renan - que conventionnelle et ce depuis plus de 70 ans !

Marre des Faucheurs :

Nous sommes plusieurs agriculteurs à avoir subi depuis 2010 des destructions de nos champs de tournesol. Ces saccages ont été menés parfois de nuit selon des méthodes commandos parfaitement rodées. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus accepter le discours des Faucheurs et leur diktat qui relèvent d’une manipulation doublée d’une grande violence. C’est pourquoi, nous prenons la parole. Le 25 mai 2016, la Cour de Cassation a rendu son verdict en rejetant la demande de trois faucheurs volontaires. Les faucheurs volontaires ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis et dommages et 11 000 euros de dommages et intérêts. Marre des Faucheurs rassemble des paysans qui ont subi des destructions dans l’Allier, l’Isère, le Rhône, la Drôme et l’Indre-et-Loire.

Claude Michel