samedi 23 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

COTE-D'OR : Pourquoi les parents élus FCPE ne siègent pas ce mardi 13 mars au Conseil Départemental de l’Education Nationale

13/03/2018 17:41Imprimer l’article
L'organisation de parents d'élèves parle d'une mascarade.
Communiqué de la FCPE de Côte-d'Or :

Selon l'ordre du jour annoncé dans la convocation de ce 13 mars 2018, le Conseil Départemental de l'Éducation Nationale devait donner un avis quant aux demandes de dérogation au décret de janvier 2013 (fixant la semaine de classe à 4 jours et demi).

Étant entendu qu'il appartient, in fine, à la directrice académique de permettre ou non de déroger.

Or il apparaît que certaines municipalités de Côte-d'Or ont déjà annoncé la mise en place d'une organisation dérogatoire pour la rentrée de septembre 2018, comme si la décision avait déjà été entérinée.

Considérant que la possibilité même de ce retour en arrière à 4 jours nous apparaît comme un non-sens pour nos enfants,

N'espérant aucune conséquence, telle qu'un refus de dérogation pour ces municipalités qui ont outrepassé la décision académique,

Considérant, enfin, que notre temps de bénévole est trop compté pour le gaspiller à ce genre de mascarade,

Nous, parents élus Fcpe au Conseil Départemental de l'Education Nationale, faisons le choix de ne pas siéger ce mardi 13 mars 2018.