mardi 24 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

DIJON : Les gestes qui sauvent, «c'est l'affaire de tous»

12/10/2017 13:19Imprimer l’article
Dans le cadre des cinquièmes «Rencontres de la Sécurité», des formations aux gestes qui sauvent étaient dispensées ce jeudi par cinq associations de sécurité civiles.
On sait tous l'importance de ces formations, mais on est finalement trop peu à faire l'effort de les suivre. C'est pourquoi les «Rencontres de la Sécurité» sont si importantes. «Il s'agit, pour les professionnels, d'aller à la rencontre du public pour parler sécurité» explique Pauline Jouan, directrice de cabinet de la préfète, Christiane Barret. Elle était ce jeudi dans les jardins du Département où cinq associations de sécurité civile donnaient des formations aux gestes qui sauvent au public qui s'était préalablement inscrit. «Ces gestes utiles pour sauver des vies, c'est l'affaire de tous. Beaucoup de comportements permettent de prévenir un grand nombre de situations. Mais il s'agit aussi de savoir faire face à des accidents du quotidien. Tout le monde peut être amené à sauver des vies».

Remises d'attestations


Ce jeudi, l'Union Nationale des Sauveteurs Secouristes (UNASS), l'Union Départementale des Sapeurs-Pompiers (UDSP), l'Association Départementale de Protection Civile (ADPC), la Croix-Rouge et l'Association Départementale d'Enseignement et de Développement du Secourisme (ADEDS) s'étaient donc installées dans les Jardins du Département pour former le public, qui se voyait remettre une attestation en fin de session, au terme de deux heures d'enseignement.
Ce samedi, elles seront de 9h à 18h au centre commercial de la Toison d'Or. De nombreux stands et animations vous permettront également de rencontrer policiers (dont la police technique et scientifique), gendarmes, pompiers (dont le Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux) et responsables sécurité routière.

2 200 élèves formés


En plus de ces grands rendez-vous pour le public, de nombreuses interventions de formateurs, construites en partenariat avec l’Education nationale, permettent à près de 2.200 élèves côte-d'oriens d'être sensibilisés à la sécurité sous différentes formes dans 21 établissements scolaires du second degré : dangers d'internet, cyber harcèlement, initiation aux gestes qui sauvent, utilisation du défibrillateur, prévention des addictions (alcool, drogue mais aussi écrans en tous genres...) et des conduites à risques.
N.R.