dimanche 17 novembre 2019
Experts du quotidien, les membres de l'association Envie d'aller plus loin avec mon handicap étudient l'accessibilité des événements ou des moyens de déplacement à Dijon. Après deux années de déboires, ils espèrent que les prochaines animations des Féeries de Noël seront réellement inclusives.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : «Le chaos est en marche»

26/05/2019 22:13Imprimer l’article
Le sénateur LR de Côte-d’Or, Alain Houpert, se dit «triste» pour sa famille politique, mais aussi «pour la France».
Communiqué d’Alain Houpert, sénateur de la Côte-d’Or :

Les résultats des élections européennes viennent d’être révélés et je suis triste. Triste évidemment pour ma famille politique qui ne méritait pas cette quatrième place après la campagne méritante menée par François-Xavier Bellamy.

Mais je suis encore plus triste pour la France, ma France qui n’aura plus de voix crédible au Parlement européen car mon pays, le pays des Droits de l’Homme, le pays des Lumières envoie à Bruxelles le faisceau sombre de la droite extrême à rebours des autres nations d’Europe.

Ma famille politique aura évidemment à tirer les leçons de ce scrutin, mais c’est d’abord vers le Président de la République, qui s’est personnellement impliqué dans la campagne, que mon regard se porte. En cassant les partis traditionnels, en décrédibilisant les corps intermédiaires, en disloquant la représentation parlementaire, Emmanuel Macron aura ouvert la brèche béante par laquelle la droite radicale a pu s’engouffrer. Et je crains que cela ne soit que le début.

Déjà, les premiers commentaires auto-satisfaits issus de La République en Marche laissent augurer que le Président de la République ne déviera pas sa politique d’un iota. Or c’est cette politique, cette politique narcissique qui fait proliférer les idées du Rassemblement National. C’est cette politique qui met les Gilets Jaunes dans la rue, c’est cette politique qui mutile les manifestants. « Moi ou le chaos » avait clamé le Président de la République.



Les résultats de ce scrutin européen signent son échec. Le chaos est en marche.

Alain Houpert
Sénateur de la Côte-d’Or