dimanche 23 septembre 2018
La soirée de présentation de la nouvelle JDA, résultat de la fusion entre la JDA (Basket masculin) et le CDB (Hand féminin), s'est déroulée ce mardi soir au Palais des Sports de Dijon.
Questions à...
Durant deux jours, les start-ups françaises du secteur de l'alimentation et de la gastronomie sont réunies au Palais des Congrès de Dijon, dans le cadre de la deuxième édition du salon Food Use Tech, la référence FoodTech en France. Comment se portent-elles ? Pourquoi ce salon ? Pourquoi  à Dijon ? Le Dijonnais Xavier Boidevézi, secrétaire national de l'écosystème Foodtech, explique tout.
> Côte-d'Or > Côte d'Or

FRANÇOIS SAUVADET : «Le Premier ministre a pris le risque d'accroitre le nombre de conducteurs roulant sans permis et sans assurance»

09/07/2018 18:56Imprimer l’article
Le Président du groupe DCI au sein de l'ADF et Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or, a écrit au Premier ministre pour lui demander les chiffres des conducteurs roulant sans permis ou sans assurance. Il explique ses motivations.
Communiqué de François Sauvadet, ancien ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or :

François Sauvadet a écrit au Premier ministre pour lui demander les chiffres des conducteurs roulant sans permis ou sans assurance

En imposant la limitation de vitesse à 80 km/h sur tout le réseau routier secondaire, sans tenir compte de l'avis des présidents de département, pourtant gestionnaires de quelque 400.000 km de routes départementales, Edouard Philippe a fait preuve d'un autoritarisme incompréhensible. Il a refusé la main tendue des élus locaux pour une application différenciée de la mesure.

Mais surtout, le Premier ministre a pris le risque d'accroitre le nombre de conducteurs roulant sans permis et sans assurance.

Aussi, j'ai demandé le 19 juin dernier au Premier ministre de m'indiquer les chiffres précis actuels et l'évolution du nombre des délits constatés des personnes circulant sans permis et sans assurance dans notre pays.

Dans deux ans, à la fin de l'expérimentation, il sera ensuite possible de savoir combien cette réforme aura envoyé de nouveaux conducteurs sans permis et sans assurance sur nos routes. Des conducteurs qui auront vu leur permis s'envoler à cause de retraits de points pour un ou deux km/h de trop.