vendredi 16 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Côte-d'Or > Côte d'Or

FRANÇOIS SAUVADET : «Les maires de Côte-d'Or disent leur attachement au Conseil départemental»

10/07/2018 14:37Imprimer l’article
A mi-mandat, dans le contexte difficile imposé par le Gouvernement, le Conseil départemental de la Côte-d'Or a décidé de consulter les Côte-d'Oriens, et notamment les maires, pour évaluer les politiques et les actions conduites depuis 2015 et déterminer d'éventuelles pistes d'évolution. Le Président du Conseil départemental dresse un premier bilan du questionnaire envoyé aux maires du département.
Communiqué de François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or :

A mi-mandat du Conseil départemental, dans le contexte difficile imposé par le Gouvernement, nous avons décidé en Côte-d'Or de consulter tous les Côte-d'Oriens pour évaluer les politiques et les actions que nous conduisons depuis 2015 et déterminer d'éventuelles pistes d'évolution. Les récents bouleversements institutionnel, politique, et surtout financier, vont en effet obliger le Conseil départemental que je préside à faire des choix.

Nous ne pourrons plus faire autant avec moins d'argent.

Nous avons également décidé de consulter tous les maires de Côte-d'Or pour avoir leur avis sur les politiques départementales, connaître leur perception de la collectivité, savoir quelles directions ils souhaitent voir prises.

704 questionnaires ont été envoyés. Plus de 200 réponses nous sont déjà parvenues.

Que disent les maires ?


D'abord que le Département est une collectivité locale utile. Ils sont en effet 97% dans ce cas. Un plébiscite pour le Département alors que certains s'interrogent sur son rôle, voire son devenir.

95% disent être attachés à la présence territoriale du Département. 9 maires sur 10 sont notamment favorables au maintien de tous les collèges de Côte-d'Or et près de 8 sur 10 sont satisfaits de la présence sociale dans les territoires, à travers les 25 Accueils solidarité famille et les 38 points de permanence. Ce qui valide les choix faits depuis plus dix ans de maintenir notre présence sur le territoire. Enfin, notons que 86% des maires pensent que les intercommunalités ne sont pas en mesure de reprendre les compétences exercées par le Département.

Aux interrogations sur la pertinence de conserver l'échelon départemental, les maires de Côte-d'Or sont sans ambiguïté : le Département est une collectivité indispensable.

Les trois quarts des maires estiment par ailleurs qu'ils connaissent bien les missions du Conseil départemental. 85% disent se tourner vers l'institution départementale en première ou en deuxième position en cas de besoin. En matière d'action sociale, cœur des compétences départementales, 54% des maires ont clairement identifié le Département comme leur principal partenaire.

Une grande majorité des maires comprennent les contraintes financières que subit le Département. 82% valident le fait que le Conseil départemental souhaite imposer des contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens à ses grands partenaires.

Sur les grandes actions du Conseil départemental, 96% des maires partagent l'ambition du Département en matière de déploiement de la fibre. Et ce, malgré son coût élevé. 54% d'entre eux sont satisfaits de l'état des routes départementales.

Malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département, 9 maires sur 10 estiment que le Conseil départemental ne doit pas réduire ses investissements en matière d'accompagnement des communes sur leurs bâtiments, voirie et patrimoine. 91% des maires font part de leur satisfaction sur le programme "Village Côte-d'Or".

Le Département envisage de créer une Agence départementale d'ingénierie pour accompagner les communes dans leurs travaux et investissements du quotidien, moyennant le paiement d'une cotisation. Un projet validé par 65% des maires.

Plus de 9 maires sur 10 estiment que leur commune bénéficie d'une couverture correcte des services de secours. Un résultat qui conforte le Département dans sa volonté de maintenir un maillage territorial important des Centres d'incendie et de secours.

Concernant la politique culturelle, 71% des maires estiment que l'action culturelle doit rester une priorité du Département, en lien avec les communes et les intercommunalités.

Enfin, interrogés sur leurs cinq priorités, les maires citent l'entretien des routes et la sécurité routière, le soutien aux territoires ruraux, le soutien aux personnes âgées, le déploiement de la fibre optique et l'entretien et l'équipement des collèges.

Il s'agit précisément des cinq priorités déjà identifiées par le Conseil départemental de la Côte-d'Or, sur lesquelles l'accent sera mis au cours des trois prochaines années…
Photo : Au congrès des maires la semaine dernière (© Nicolas Richoffer)