jeudi 23 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
L'adjointe à la culture sera aux premières loges vendredi pour l'inauguration et la réouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon. Un moment qu'elle attend avec «fébrilité, impatience et curiosité».
> Côte-d'Or > Côte d'Or

Grand débat national à Dijon : Découvrez les 138 propositions citoyennes issues des deux réunions au Cellier de Clairvaux

15/02/2019 03:12Imprimer l’article
Elles ont été publiées ce jeudi sur le site web de Didier Martin, avant de l'être sur le site du Grand Débat National.
Après les deux grands rendez-vous citoyens qui se sont déroulés les 6 et 8 février au Cellier de Clairvaux à Dijon dans le cadre du Grand Débat, l’heure est à la restitution. Proposés par les députés de la Côte-d’Or, Didier Martin et Fadila Khattabi, ces deux débats publics ont réuni 235 participants sur une durée totale de 5 heures.

Ces deux réunions ont été l’occasion pour chacune et chacun de s’exprimer et de formuler des propositions autour des 4 grands thèmes abordés : «Transition écologique», «Fiscalité et dépenses publiques», «Démocratie et citoyenneté», «Organisation de l’Etat et des services publics».

En charge de la modération des débats et de la restitution des échanges, les trois animateurs ont remis leurs comptes-rendus, destinés à être transmis via la plateforme nationale du Grand débat (https://granddebat.fr). Les 138 propositions classées par thématiques sont dès à présent disponibles et consultables en ligne sur les sites Internet et les pages Facebook des parlementaires.

Retrouvez l’ensemble des 138 propositions issues du Grand débat national à Dijon sur :

www.didiermartin.fr/a-dijon-et-en-cote-dor/grand-debat-national-a-dijon-138-propositions-citoyennes-en-ligne-0
www.fadilakhattabi.fr/grand-debat-national-succes-pour-les-reunions-des-6-et-8-fevrier/
www.facebook.com/didier.martin.enmarche
www.facebook.com/pageofficielleFkhattabi


Cliquez ici pour lire notre article sur la première réunion :

DIDIER MARTIN : «Si l’extrême-droite arrivait au pouvoir, il faudrait s’inquiéter de lois beaucoup plus graves que la loi anti-casseurs»

Cliquez ici pour lire notre article sur la seconde réunion :

DIJON : La démocratie représentative en prend pour son grade au Grand Débat

Les principales propositions :


La transition écologique


- Afin d’éviter l’augmentation d’utilisation d’énergie fossile, il faut conserver le nucléaire à hauteur de 50% de la production nationale d’énergie.
- Le nucléaire présente des risques importants. Il faut investir massivement dans le solaire. Cet investissement pourrait être financé par un grand emprunt national pour la transition écologique.
- La voiture électrique est une fausse solution ; il faut en revanche privilégier le moteur à hydrogène.
- Les barrages hydroélectriques et les centrales nucléaires présentent des risques du fait de leur vétusté. Il faut donc rénover ces infrastructures. Il faut par ailleurs promouvoir l’énergie hydrolienne (courants marins et fluviaux).
- Il est abusif de taxer simplement le carburant des voitures des particuliers. Il faudrait aussi taxer les poids lourds, les gros bateaux et les avions.
- Au vu de la situation d’utilisation du charbon aux USA, la France pourrait en examiner l’emploi dans un contexte mondial.
- Il faut arrêter l’énergie nucléaire, cesser l’usage du glyphosate et autres pesticides, préserver les espaces naturels en ville, y compris sous forme de jardins familiaux.
- Il faut aussi taxer les hauts revenus pour financer l’isolation des logements des personnes à revenus modestes.
- La ressource en eau se raréfie, il est donc nécessaire d’en améliorer la gestion et créer de nouvelles réserves d’eau y compris au niveau de chaque commune.
- Il faut que la France encourage la création d’une structure mondiale qui permettrait la taxation du kérosène des avions et du fioul lourd utilisé par les bateaux.
- Il faut revenir à la notion de pollueur-payeur, surtout lorsqu’il s’agit de lobbies, et ne pas uniquement taxer les consommateurs.
- Il faut développer le ferroutage en particulier dans la vallée du Rhône puisque la voie SNCF est parallèle à l’autoroute A6.
- Il faut stopper les importations de produits alimentaires que nous produisons en France.
- Il faut aider les agriculteurs à produire bio.
- Il faut interdire la chasse le dimanche.

La fiscalité et les dépenses publiques


- Il ne faut baisser l’ISF qu'aux investisseurs qui démontrent des créations d’emplois.
- Afin d’augmenter le pouvoir d’achat, il faut réduire la TVA, voire la supprimer sur les produits de première nécessité et réintroduire le taux à 33 % pour les produits de luxe.
- Il faut renforcer les services en charge de la lutte contre la fraude fiscale.
- Il faut taxer le patrimoine, en particulier lors des successions ou héritage.
- Il faudrait financer l’augmentation du SMIC et des pensions au moyen des milliards du CICE.
- Il faut lutter contre la spéculation, et a minima maintenir les dépenses publiques à leur taux actuel.
- Pour faire baisser les impôts sur le revenu, les citoyens pourraient faire des heures de service public.
- Il faut que les  personnes qui reçoivent des aides ne rencontrent qu’un seul interlocuteur (conseiller) et qu’elles perçoivent une allocation unique.
- Pour résoudre les crises sociales, économiques et dans le domaine de la santé,  il faudrait lancer un grand plan de relance type New Deal Vert ; cela permettrait la création d’emplois dans le social, la santé et la transition écologique.
- Il est normal que les retraités paient plus de CSG : leurs dépenses de santé sont plus importantes que celles des plus jeunes.
- Il faut mettre en place un encadrement des loyers et augmenter les allocations logement.
- Il faut rétablir les contrats aidés.
- Il ne faudrait pas que l’embauche d’un salarié pénalise fiscalement l’employeur.
- Il faut mieux rémunérer les personnels « à risque » : infirmières, pompiers, gendarmes, policiers, douaniers, personnel pénitentiaire ; augmentation des salaires (qui entre dans le calcul des retraites) mais uniquement pour les personnels de terrain, pas les personnels administratifs.
- En échange du CICE, il faudrait demander des contreparties aux entreprises et faire la différence entre les Multinationales et les PME.
- Il faut réduire les coûts dans les maisons de retraite.
- Il faut imposer les GAFA.
- Il faut taxer les transactions financières et les dividendes.

Démocratie et citoyenneté


- Il faudrait abaisser le droit de vote à 16 ans.
- Il faudrait rendre le vote obligatoire et prendre en compte le vote blanc.
- Il faut instaurer des assemblées citoyennes au niveau national, régional et local, composées de personnes tirées au sort.
- Il faut mettre en œuvre un référendum d’initiative citoyenne (RIC) à la demande de 500.000 citoyens, appuyés de 60 sénateurs et 60 députés.
- Il faut renforcer l’instruction civique au niveau primaire, et mettre en place un enseignement des institutions et de l’économie au niveau du collège.
- Il faut mieux appliquer fermement les lois qui combattent les discriminations et renforcer l’éducation des jeunes sur ces sujets.
- Il faut renforcer le principe de responsabilité sociétale : «un homme n’existe pas que pour lui-même, il existe aussi pour les autres».
- Il faut donner plus de responsabilité aux suppléants des députés pour combattre l’absentéisme parlementaire.
- Il faut ouvrir aux étrangers la possibilité de voter aux élections locales.
- Il faut inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution.
- L’initiative du RIC ne doit pas se limiter à Internet et doit être bien encadrée.
- Il faut remplacer les Assemblées actuelles par des assemblées constituantes et mettre en place la proportionnelle.
- Il faut supprimer la loi anticasseurs qui entrave le droit de manifester.
- Il faut préserver la liberté de la Presse.
- Il faut limiter dans le temps les privilèges des anciens Présidents de la République.
- Il faut un grand débat sur le financement des campagnes électorales pour en garantir l’équité.
- Il faut limiter le mandat du Président de la République à 7 ans non renouvelable.
- Il ne faut pas mettre en place le RIC ; c’est anti démocratique et cela peut vite entrainer des débordements.
- Pour les élections européennes, il faut que tous les pays votent le même jour avec une campagne européenne et non pas nationale.
- Il faut que les élus qui ont reçu une condamnation soient inéligibles à vie.
- Le Parlement européen devrait voter à la majorité au lieu de l’unanimité.
- Il faut créer une Défense européenne.

L’organisation de l’Etat et des services publics


- Il faudrait prêter plus d’attention aux remarques de la Cour des Comptes.
- Du fait de la suppression du numerus clausus, il faudrait remettre des médecins dans les zones rurales défavorisées.
- Dans un souci d’adaptabilité, il faudrait réviser le statut des fonctionnaires et abandonner le principe d’emploi à vie.
- Il faudrait ramener le temps de travail hebdomadaire des fonctionnaires à 39 heures.
- Il faudrait mieux tracer la dépense publique et ce, dès le premier euro.
- Il faut augmenter l’amplitude horaire des services publics accueillant du public.
- Il faut renationaliser les autoroutes et les grands aéroports dont les bénéfices devraient revenir au budget de l’Etat.
- Il faut reconnaître le métier de pompier comme métier à risques.
- Il faut redonner du pouvoir aux communes et créer des maisons de service public.
- Les grandes entreprises (GAFA) doivent payer des impôts en France.
- Il faut réduire le nombre de collaborateurs parlementaires.
- La diminution du nombre d’élus ne devrait pas se faire au détriment de leur mission et de la proximité avec les citoyens.
- Il faut que le gouvernement propose systématiquement un budget à l’équilibre.
- Il faudrait remplacer les politiques d’austérité qui cassent le service public par une politique de relance.
- Comme les études médicales sont gratuites, il faudrait que les jeunes médecins, à l’issue de leurs études, s’engagent par contrat à exercer en zone rurale.
- Il faut simplifier le millefeuille administratif pour clarifier et simplifier la gestion des collectivités locales.
- Il faut ré-autoriser le cumul d'un mandat national avec un mandat local.
- Il faudrait instaurer une élection législative à mi-mandat de l’élection présidentielle.
- Les réseaux (énergie, télécommunications, etc ..) doivent demeurent propriété de l’Etat.
- Il faut faire revenir les services publics en zone rurale.
- Il faut interdire les bénéfices des actionnaires des établissements d’accueil des personnes âgées.

L'intégralité des 138 propositions à retrouver en cliquant ici