mercredi 14 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Côte-d'Or > Côte d'Or

VOUGEOT : Tout savoir sur le pinard des poilus

13/09/2018 10:10Imprimer l’article
L'exposition issue du livre de Christophe Lucand a été inaugurée ce mercredi soir au grenier du château du clos de Vougeot. À voir jusqu'en mars 2019, elle s'inscrit dans la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale.
Mi-septembre, les vendanges sont terminées dans la côte de Nuits. Voici le temps de la vinification pour ces vins que le monde entier envie à la Bourgogne. Pourtant, ce mercredi 12 septembre 2018, c'est le pinard qui est à l'honneur dans le prestigieux château du clos de Vougeot (Côte-d'Or), le pinard des poilus !

Sur le front, le vin consommé «dans des proportions stupéfiantes»


À partir du livre de Christophe Lucand, historien et président de la communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges, une exposition a été conçue par les chercheurs de la chaire Unesco «Culture et traditions du vin» de l'université de Bourgogne, Jocelyne Pérard et Olivier Jacquet. Car un autre temps s'impose, celui de la construction symbolique autour du vin et notamment son ancrage dans l'histoire.

Le vin en temps de guerre fut marqué par un équilibre introuvable entre lutte contre l'alcoolisme et soutien des troupes. Dès septembre 1914, le vin devint «un produit incontournable ravitaillant les hommes au front dans proportions stupéfiantes» selon Christophe Lucand. Toujours selon l'historien, à cette époque, «le pinard réchauffe les cœurs, donne du courage et suspend, un temps, l'épouvante qui s'empare de chacun au moment de l'assaut».

Dans les panneaux de cette exposition maquettée par Charlène Desclerc de Cha Studio et imprimée par AVS Communication, vous pourrez aussi découvrir comment le vin est figuré par un personnage de la Grande Guerre, le Père Pinard, ou bien encore remonter aux origines de la fameuse chanson sur la Madelon «qui vient nous servir à boire».

Du pinard au grand cru


Le grand-maître de la confrérie des Chevaliers du Tastevin, Vincent Barbier, l'a annoncé à l'assistance : c'est une première pour le clos de Vougeot puisque la scénographie et notamment la collecte des objets issus du monde du vin a été réalisée par l'équipe du château. De nombreux bénévoles ayant participé à «Avant l'assaut», spectacle de commémoration du centenaire de la guerre de 14-18, étaient présents à l'inauguration et ils ont pu apprécier le décor mêlant histoire des poilus et histoire du vin.

Vincent Barbier a reconnu qu'il était «incongru de faire rentrer le pinard au château du clos de Vougeot» mais, durant la conférence que Christophe Lucand a donné à la suite du vernissage, l'explication a été dévoilée. En effet, un ancien propriétaire du château, le député de la Côte-d'Or Étienne Camuset, a participé à l'émergence d'une loi sur les appellations d'origine, en 1919, à partir de quoi l'appellation «clos de Vougeot grand cru» a pu ensuite être définie dans le mouvement contribuant à développer une consommation de vins de qualité.

Jean-Christophe Tardivon

«Le pinard des poilus - Quand la Madelon chantait !»
du 15 septembre 2018 au 31 mars 2019
Château du clos de Vougeot
Rue de la Montagne
21640 Vougeot
03 80 62 86 09
visites@closdevougeot.info
Tarifs et horaires sur le site