jeudi 23 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
L'adjointe à la culture sera aux premières loges vendredi pour l'inauguration et la réouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon. Un moment qu'elle attend avec «fébrilité, impatience et curiosité».
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : 17 collégiens de Dijon et Longvic aux Trophées de Robotique

16/02/2019 13:23Imprimer l’article
ACTUALISÉ AVEC LE RÉSULTAT
Ils tentaient, le 16 février à Vaulx-en-Velin, de se qualifier pour la finale nationale grâce à deux robots filoguidés qu’ils ont construit depuis la rentrée.
Depuis la rentrée, un groupe de douze élèves du collège Bachelard de Dijon et un groupe de cinq élèves du collège Dorgelès de Longvic participent au sein de leurs établissements respectifs à un club «robotique». Ces clubs ont lieu pendant la pause méridienne dans le cadre d’activité proposée dans le cadre du foyer socio-éducatif, et se concrétisent ce week-end par la particiation aux trophées de robotique.

Les Trophées de Robotique suscitent un très grand intérêt pour ces élèves. Le règlement permet pour une même équipe d’avoir pendant la compétition deux robots. L’idée a donc été de mutualiser les compétences des deux équipes, de coopérer afin de pouvoir se présenter à cette compétition.

Partager les connaissances en robotique et faire la fête


Les Trophées de Robotique constituent un défi ludique et technologique. Ce concours s'adresse aux jeunes de 8 à 18 ans en écoles primaires, collèges, lycées (jusqu'à la terminale), centre de loisirs, clubs, etc. Les jeunes doivent construire un robot filoguidé, auquel elles ont la possibilité d'ajouter un robot autonome. Les équipes participent à une rencontre régionale puis les 60 équipes sélectionnées participeront à la finale nationale française avec des invités étrangers.

Mais pour nos élèves de Dijon et Longvic, l'ambition n'est pas (encore) la qualification… Tous viennent aux Trophées pour partager leurs connaissances en robotique, faire la fête autour d'un moteur fumant, encourager les pilotes et copilotes, admirer les prouesses techniques, voire ces petites machines à l’œuvre… C'est la fête pour un public nombreux et chaleureux qui vient encourager tous ces jeunes et voir les robots de près et en action.

Faire tomber des palets et les déplacer


«Cette année, nous serons les seuls collèges de toute l'académie de Dijon à participer  aux trophées de robotique régionales 2019» explique Yannick Plumet, professeur de maths et responsable du club scientifique du collège Bachelard. «Il n’y a pas de structures qui réalisent cette compétition dans notre région. Nous sommes donc rattachés à la région Auvergne-Rhone-Alpes et devons nous rendre à  Vaulx-en-Velin (69) le 16 février 2019».
Ses élèves ont en charge le robot filoguidé : «À partir d'une base existante, nous avons remis ce robot au goût du jour. Cette année, la thématique du concours est la chimie. Le robot doit donc prendre des palets, qui représentent des atomes, et les déplacer pour constituer des molécules. La contrainte la plus difficile pour nous, c'est de faire tomber les palets disposés sur un socle, avant de les prendre».

Un robot autonome qui devra se débrouiller seul…


Pour les élèves de Christophe Coronel, professeur de technologie au collège Dorgelès de Longvic, la contrainte est différente. «Notre robot est un robot autonome. Il doit ramener des palets dans une certaine zone en les poussant. Mais nous ne pouvons pas intervenir. Il s'agit de bien préparer la programmation, afin qu'il suive l'itinéraire sans gêner l'autre robot, ou celui des adversaires, qui se trouvent sur l'autre partie de la plateforme. Il nous faut définir des trajectoires, et établir un programme pour qu'il les suive. Notre problème, c'est qu'on ne connait pas bien la nature du revêtement, et que cela peut changer la vitesse, et donc la distance de déplacement du robot.»

Une belle aventure qui en appellera d'autres dans les années à venir. Car à en juger par les derniers réglages effectués hier, les enfants sont plus qu'enthousiastes. Et qui sait ? Ils ne sont pas à l'abri d'une qualification, même si ce sera compliqué…
Nicolas Richoffer

Cliquez pour découvrir le site web des Trophées de Robotique

Actualisation :

Les collégiens de Dijon Métropole finissent 9es de la compétion sur les 17 équipes engagées. Un très bon résultat pour une première participation, mai qui ne suffit pas à les qualifier pour la finale nationale. Seuls les quatre premiers sont en effet qualifiés.

Photos Nicolas Richoffer :