mercredi 20 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : François Rebsamen lance un grand programme de rénovation urbaine à Fontaine d'Ouche pour 114 millions d'euros

16/10/2018 10:58Imprimer l’article
Ce lundi soir, au cours d’une réunion publique, le maire de Dijon et président de Dijon métropole a présenté aux habitants de Fontaine d’Ouche, l’un des quartiers politique de la ville, les nouveaux projets de rénovation urbaine du quartier.
«Le quartier Fontaine d’Ouche poursuit sa mue». C'est le message que François Rebsamen est venu passer aux habitants de Fontaine-d'Ouche ce lundi soir au cours d'une réunion publique consacrée à la rénovation urbaine du quartier. A la Maison-Phare, devant une salle comble, le maire et président de la Métropole a détaillé durant une heure et demi le programme 2018-2024, qui prévoit une intervention forte sur le bâti et, notamment, la création de 300 logements.

La ville de Dijon et Dijon métropole continuent l’effort engagé il y a maintenant une décennie pour métamorphoser le quartier Fontaine d’Ouche : le boulevard Bachelard réaménagé, le quai des carrières blanches piétonnisé, un nouveau centre commercial, une nouvelle bibliothèque et une place de la Fontaine d’Ouche dite place André GERVAIS requalifiée de façon spectaculaire pour redevenir le cœur d’un quartier vivant.
C'est d'ailleurs par une présentation de photos avant/après projetées à l'écran que François Rebsamen a commencé par rappeler tout ce qui a été fait pour ce quartier qui fête, cette année, ses 50 ans.

«Un tournant et une ambition nouvelle»


«À Dijon, notre politique sert un but : faire en sorte que la ville soit aussi douce à vivre pour tous les habitants, où qu’ils résident. Cela passe par le refus de quartiers ghettos et par la mixité sociale en matière de logement. L’opération de renouvellement urbain du quartier Fontaine d’Ouche, lancée en 2007, a marqué un tournant et une ambition nouvelle non seulement pour le quartier mais aussi pour la ville» a expliqué le maire François Rebsamen en plaidant pour une «ville plus solidaire», où «chacun a des droits mais aussi, et j'y tiens, des devoirs».

Sans faire fi des problèmes de circulation, de sécurité et d'animation commerciale, le maire a tenu un discours volontariste pour ce quartier, reposant sur l'idée notamment que le quartier doit accueillir de nouveaux habitants pour attirer une nouvelle offre commerciale. Les bâtiments du 32/42 avenue du Lac seront démolis, et de nombreux autres seront requalifiés ou résidentialisés.

114 millions d’euros et quatre enjeux


Le projet de rénovation, validé par l’ANRU en juin dernier dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, porte principalement sur le bâti et l’axe central du quartier, l’avenue du Lac. D’un budget global chiffré à 114 millions d’euros, ce projet repose sur quatre enjeux : l’ouverture du quartier, la qualité résidentielle, l’attractivité de la fonction commerciale et l’offre de services aux habitants.

«Favoriser l’ouverture du quartier sur les autres quartiers de la ville et de la métropole tout en redonnant aux espaces publics un caractère plus agréable pour les habitants», tel est l’objectif. Une attention particulière sera portée sur la reconfiguration des points d’entrée dans Fontaine d’Ouche. Trois secteurs sont concernés : le carrefour avenue du Lac et boulevard Kir, l’avenue du Lac et le site de l’ancienne usine Parker avec la création d’une voirie. Ces travaux sont prévus après 2020.

Concernant l’habitat, le projet a pour but l’amélioration en profondeur du parc immobilier existant :


- Mise en œuvre par les bailleurs sociaux présents sur le quartier de programmes d’écoréhabilitation d’envergure. 5 grands îlots, soit plus de 1 200 logements, connaîtront une nouvelle identité. Ces travaux sont déjà en cours et s’échelonneront jusqu’en 2022.

- Démolition d’une tour et d’une barre (du 32 au 42 avenue du Lac) représentant 122 logements. Ceux-ci seront reconstruits à l’extérieur du quartier, à Dijon ou dans la métropole, dans des secteurs déficitaires en logements à loyer modéré.

- Le relogement des ménages débutera à la fin de cette année et la démolition des immeubles aura lieu en 2020.

- Soutien spécifique apporté aux copropriétés pour les accompagner dans la réalisation de travaux ambitieux (dès 2019).

- Construction de logements neufs. À l’image du programme d’habitat quai des carrières blanches réalisé par Nexity et dont le 1er bâtiment est sorti de terre, ou celui à venir de Constructa, il s’agira de proposer une offre différente de celle déjà existante sur le quartier pour permettre au plus grand nombre l’accession à des nouveaux logements de qualité.

À l’horizon 2035, Fontaine d’Ouche ne comptera plus que 58% de logements à loyer modéré contre 68% aujourd’hui.
Pour l’attractivité marchande, il s’agit de pérenniser le centre-commercial, rénové dans le cadre du 1er PLU, et de permettre l’implantation de commerces de proximité avenue du Lac.

50 ans après sa construction, le quartier Fontaine d’Ouche «poursuit sa transformation grâce à une ambitieuse politique de renouvellement urbain». Débutée en 2007, la rénovation continue jusqu’en 2023 «pour rendre Fontaine d’Ouche encore plus agréable à vivre pour tous ses habitants et faire (re)découvrir ce quartier aux Dijonnais».
N.R. (avec communiqué)
Photos Nicolas Richoffer

Cliquez pour télécharger le document complet projeté lors de la réunion





 
?>