mardi 23 juillet 2019
Vendredi soir, C'est Jazzlab Orchestra qui a conclu l'édition 2019, qui a vu passer sur scène Jurassic Blues lundi, Trip Quartet mardi, Heaven mercredi et The Backbeat Proofs jeudi.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Grand Dijon Habitat investit 425.000 euros dans une vingtaine de véhicules électriques

15/05/2019 13:17Imprimer l’article
Le premier bailleur social de Dijon Métropole vient de renouveler 50 % de son parc automobile en véhicules électriques.
Sur près de 11 000 logements que possède et gère Grand Dijon Habitat sur le territoire de la métropole dijonnaise, plus de 1 000 logements sont éco-réhabilités, et l’objectif est d’atteindre les 3 000 d’ici à 2024.

Un investissement de 425 000 euros,

pour des économies sur la durée et moins de pollution


«On va au-delà du logement», affirme aujourd’hui Hamid El Hassouni, en rappelant que le «devoir moral» de la transition écologique est inscrit dans le plan pluri-annuel d’investissements du bailleur social.
Aux 425 000 euros investis dans 25 véhicules Peugeot iOn, 100 % électriques, le président de Grand Dijon Habitat précise que l’économie calculée sur 5 ans par rapport aux véhicules thermiques est de 8 700 euros par véhicule, soit 217 500 euros sur 5 ans. Un rapport d’autant plus intéressant en sachant que la moyenne des trajets réalisés au quotidien par les agents avec les citadines thermiques étaient de 10 km. Sur la base du montant annuel du carburant pour un véhicule (à 1,60 euros le litre), l’entretien est chiffré à 3 225 euros, contre 740 euros pour un véhicule électrique.
Pour les utilitaires qui représentent l’autre moitié du parc automobile, Grand Dijon Habitat étudiera les avantages ou non de passer à l’électrique dans les prochaines années. Sur ses citadines, le bailleur social est en tout cas convaincu d'opter pour une solution d'avenir.
Adjoint au maire de Dijon délégué à l’environnement et surtout en l'occurrence administrateur à Grand Dijon Habitat, Patrice Chateau souligne l’exemplarité du bailleur social s’inscrivant plus globalement dans la dynamique métropolitaine.
Plus spécifiquement sur l’investissement réalisé, il retient une question de santé publique liée à la qualité de l’air, à la diminution de la pollution atmosphérique et sonore, mais aussi la durée de vie de ces véhicules.
D’après le bilan des 5 dernières années, 180 tonnes de CO2 seront évitées. Pour la durée de vie, les batteries étant garanties 8 ans, celles-ci seront remplacées si la perte de charge fait descendre la batterie en dessous des 65 %.

Des agents formés, 24 bornes installées


Tous les agents de Grand Dijon Habitat, soit 180 agents, devraient être formés en interne par Pascal Hanquet, pour faciliter la prise en main des véhicules automatiques tout en insistant sur la vigilance à avoir dans la conduite de ces véhicules électriques et par conséquent non-bruyants, voire même silencieux. Sur le parking du siège administratif de Grand Dijon Habitat, Pascal Hanquet, Gilles Callet, responsable du parc automobile, et Anne Bessot, chargée commerciale, ont pu témoigner d’une prise en main agréable.
Enfin, dans une volonté de ne pas ajouter des contraintes aux conditions de travail de ses agents et de «gagner en efficacité», Grand Dijon Habitat annonce que 12 bornes de recharge dite rapide (moins d’une heure) vont être installées sur le parking du siège administratif. 12 bornes de recharge dite lente (entre 5h et 7h) le seront dans les 6 agences sur le territoire (2 bornes par agence).

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier