mercredi 18 juillet 2018
Au coup de sifflet final, ce fut l’explosion de joie ! Les supporters de l’équipe de France ont célébré en ville la victoire contre la Croatie.
Questions à...
A l'occasion de la reprise de l'entraînement, Olivier Dall'Oglio, entraîneur du DFCO, fait le point sur l'équipe, les mouvements et les objectifs pour la saison 2018/2019 de Ligue 1. Vidéo.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Grand Dijon Habitat opte pour la modularité des logements

13/07/2018 11:07Imprimer l’article
La future résidence de Grand Dijon Habitat prend forme dans l'éco-quartier Via Romana. Focus sur un concept architectural original.
La livraison des logements étant annoncée à la fin du premier trimestre 2019, le site est certes en plein chantier. Mais la structure, déjà en partie isolée par l'extérieur et bardée d'aluminium ondulée, donne un aperçu de ce que sera cette future résidence, dressée à la manière d’un gradin et devant donner la possibilité aux locataires de profiter de belles terrasses, d'espaces collectifs mais aussi individuels puisque chaque logement aura sa logia ou sa terrasse.

«Que chaque habitant puisse investir chacune des pièces à sa manière»


Sur place ce jeudi, au coeur du chantier, le concept architectural était remarqué. L’idée est de mêler logements intermédiaires et logements collectifs, mais aussi et surtout de proposer des logements pouvant s’adapter à chaque locataire.
Grâce à des portes coulissantes notamment, la modularité est permise, à tout moment. «Les pièces sont de taille quasi identique (13 à 14 m2). Nous avons fait en sorte que chaque habitant puisse investir chacune des pièces à sa manière, selon son mode de vie», explique l’architecte Sophie Delhay, dont le cabinet a donc conçu cet ensemble. En ajoutant que les logements traversants de même que les fenêtres formant des alcôves offrent une luminosité intérieure mais aussi un côté détente appréciable, en proximité avec l'extérieur tout en préservant son intimité.
Sophie Delhay Architecte est peut-on dire spécialisé dans le logement social ainsi que les projets novateurs. Celui pour Grand Dijon Habitat est le deuxième projet (après un ensemble locatif à Nantes) dans lequel le cabinet emploie les portes coulissantes comme atouts considérables dans les logements.

Un enjeu qualitatif dans l’éco-quartier


Au nom de Grand Dijon Habitat, Grégoire Ensel souligne : «Dans un éco-quartier Via Romana en phase de maturation, il fallait donner à la fois un signal qualitatif fort et une mixité sociale. Le choix est assumé, il est ambitieux et innovant, y compris dans l’adaptation des logements à chaque locataire». Chargé d’opérations pour Grand Dijon Habitat, Florent Berson confirme cet enjeu d’image et de qualité.
Sur le territoire de Dijon Métropole, 9 000 demandes de logement social sont aujourd'hui enregistrées. Ceux de la future résidence seront attribués selon les démarches habituelles, «suivant une commission d’attribution», a rappelé Catherine Janniaud, directrice commerciale pour Grand Dijon Habitat. «Les loyers sont en cours de calcul. Ils seront au niveau de ce que l’on propose par exemple sur la résidence de la Goutte d’Or», indique le premier bailleur social de Dijon Métropole.
Les personnes intéressées (et demandeur d'un logement social) pourront s'informer sur le site granddijonhabitat.fr dans les prochains jours. Il y est également possible de faire une demande de logement en ligne.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Communiqué
de Grand Dijon Habitat :


40 logements, du T1 au T4


Grand Dijon Habitat, 1er bailleur social de Dijon-métropole, construit une résidence de 40 logements au coeur du futur éco-quartier Via Romana. Ce quartier signe la poursuite du renouveau de la partie Nord de Dijon, idéalement situé à proximité de la LiNo et de la Toison d’Or.
La résidence a été conçue par le cabinet Sophie Delhay Architecte, nominée Équerre d’Argent 2014. Notre Office public de l’Habitat proposera ainsi à la location 2 logements de type 1, 12 logements de type 2, 16 logements de type 3 et 10 logements de type 4.

Une résidence aux concepts architecturaux originaux


Profitant de la situation de transition entre les pavillons existants et les futures constructions plus denses du quartier, il se déploie dans un grand gradin articulant les deux échelles. Cette configuration en gradin mêle– sans les distinguer – logements intermédiaires et logements collectifs.
Un grand espace partagé – en double hauteur – est réservé dans la volumétrie, en balcon sur l’espace public. Il est accessible depuis les communs des logements, mais possède aussi un accès direct depuis le porche d’entrée afin que puissent s’y développer différentes appropriations.
La façade est une façade épaisse, habitée, confortable depuis les pièces, vivante depuis l’espace public : depuis l’intérieur c’est une façade-rangement qui forme un banc-alcôve devant chaque baie.

L’innovation : chaque logement est modulable à l’envie !


L’immeuble-gradin est structuré par des logements imaginés comme des collections de pièces carrées identiques complétées d’une terrasse en gradin ou une loggia de même dimension. Elles offrent des espaces extérieurs privatifs, et forment le motif du projet.
Cette indifférenciation des espaces préfigure des logements interprétables, librement appropriables et flexibles selon le mode de vie, les changements d’occupation au quotidien et ses différentes temporalités des habitants (voir les visuels plus bas).

Le plan de financement de l'opération


Coût total de l'opération : 6 022 194 euros

Grand Dijon Habitat :
- Fonds propres : 301 110 euros
- Emprunts CDC : 4 711 266 euros

Subventions :
- Ville de Dijon : 217 500 euros
- Dijon-métropole : 414 750 euros
- ANRU : 377 568 euros

La modularité du logement :

(visuels : Sophie Delhay Archtecte)