samedi 14 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
À l'occasion des 70 ans de la fondation de la première communauté Emmaüs par l'abbé Pierre, Anne-Marie de Bailliencourt présente les évolutions de la communauté installée à Norges-la-Ville, en périphérie de Dijon.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Le Technopole Santé officiellement acté

06/10/2019 14:39Imprimer l’article
La convention fondatrice du Technopole Santé est signée.
François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon métropole, Patrick Alexandre, président de Pôle BFCare et président de Crossject, Nadiège Baille, directrice générale du CHU Dijon Bourgogne, Alain Bonnin, président de l’Université de Bourgogne et Charles Coutant, directeur général du Centre Georges-François Leclerc, se sont réunis le jeudi 26 septembre dernier au sein des locaux de Dijon Métropole. Ils sont les initiateurs et partenaires d’un Technopole Santé visant à renforcer une filière santé inscrite dans le projet métropolitain.

«La filière santé de la métropole dijonnaise compte plus de 3.000 emplois directs et une cinquantaine d’entreprises. Les organismes de recherche et d’enseignement supérieur du secteur public en santé comme le CHU Dijon-Bourgogne, le CGFL ainsi que l’Université de Bourgogne sont, avec l’industrie, les maillons essentiels de ce pôle d’excellence unique au bassin dijonnais», souligne la collectivité territoriale, en annonçant donc : «Pour accompagner et renforcer son développement, Dijon métropole a décidé de créer le Technopôle Santé en partenariat avec les représentants des industries de santé, les acteurs académiques et hospitalo-universitaires. Première étape : la signature de la convention fondatrice entre Dijon métropole, le CHU Dijon Bourgogne, le Centre Georges-François Leclerc, l’Université de Bourgogne et le Pôle BFCare (association qui fédère les industries du secteur des produits et services de santé). Elle définit les principaux domaines de coopération entre les signataires pour contribuer à la structuration et à l’émergence du Technopôle Santé».



Les partenaires quant à eux ont tour à tour fait part d’une dynamique à amplifier dans un domaine de la santé devant aujourd’hui se traiter de manière collective.