dimanche 26 mai 2019
Les neuf artistes annoncés présentés par neuf clips.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Omaima est la première Miss Diversité Dijon Métropole

04/11/2018 04:47Imprimer l’article
Elle a été élue samedi soir parmi 14 candidates au terme d'une longue soirée de gala à Dijon. Elle devient une ambassadrice du vivre ensemble des diversités culturelles et de la lutte contre toutes les discriminations, et mettra en oeuvre un projet autour du harcèlement scolaire.
Omaima Ba Mohamed est une très belle femme, et désormais une Miss. Mais ce n'est pas un concours de beauté qu'elle a gagné cette nuit. Enfin, pas seulement, car au fil des défilés qui se sont succédés à la salle Devosge, il fallait bien reconnaître que la ligne des jeunes candidates à la première élection de Miss Diversité Dijon Métropole comptait aussi. Mais pas de défilé en maillot de bain par exemple. Cette Miss Diversité, comme les 13 autres candidates, devait aussi montrer ses talents de danseuse, et surtout faire part d'un projet en lien avec le harcèlement scolaire.
C'est un mélange de toutes ces qualités qui a permis au jury de se décider, et finalement d'élire Omaima.

La nouvelle miss, qui représentait les Chleuhs du Maroc à l'occasion de ce concours, a la tête bien sur les épaules, n'a pas de trémolos dans la voix lorsqu'il s'agit de s'exprimer devant une salle comble, et a des idées. C'est ainsi qu'elle fera une parfaite ambassadrice du vivre ensemble des diversités culturelles et de la lutte contre toutes les discriminations. L'association Miss & Mister Diversité Culturelle Dijon Métropole l'aidera à mettre en oeuvre le projet qu'elle porte.

«On valorise la femme, mais également de vraies causes»


Omaima est une Chalonnaise de 20 ans qui étudie à l'université de Bourgogne à Dijon, au département Information-communication. Elle veut, après ses études, faire de la communication d'entreprise. «Cette élection de Miss Diversité Dijon Métropole m'a tout de suite plu car on y valorise la femme, mais également de vraies causes : la diversité et la lutte contre le harcèlement scolaire» confiait-elle à Infos-Dijon juste après son élection, aux environs de 3 heures du matin.

«J'ai été victime de harcèlement»


C'est dans ce domaine du harcèlement à l'école qu'elle devait réfléchir à un projet. «C'est un sujet qui me tient particulièrement à coeur, car j'ai moi-même été victime de harcèlement étant plus jeune. On m'avait même coupé les cheveux. Mon projet consiste à organiser des interventions dans les établissements scolaires dès septembre prochain, en mettant en scène des situations avec des harceleurs et des harcelés, pour en discuter avec les élèves».
Pour autant, Omaima ne s'attendait pas vraiment à gagner : «Je suis d'abord venue pour passer du bon temps et partager ce moment avec les autres candidates car nous défendons toutes la même cause et les mêmes valeurs».

Le moment de la victoire ? Il lui a fallu un petit peu de temps à l'annonce de son prénom pour réaliser : «Mon prénom a résonné trois fois dans ma tête avant que je ne comprenne vraiment». Heureuse de cette soirée et de cette consécration, Omaima a du se plier à l'exercice de toutes les miss : les photos et selfies avec le public, qui ont prolongé sa soirée qui se sera finalement presque terminée au petit matin.
Nicolas Richoffer
Photos N.R.

Cliquez ici pour lire notre reportage sur la soirée

Cliquez là pour voir les photos des défilés en robe de soirée et de la remise des prix