jeudi 14 novembre 2019
Experts du quotidien, les membres de l'association Envie d'aller plus loin avec mon handicap étudient l'accessibilité des événements ou des moyens de déplacement à Dijon. Après deux années de déboires, ils espèrent que les prochaines animations des Féeries de Noël seront réellement inclusives.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Dijon Metropole > Dijon Metropole

DIJON METROPOLE : Un soutien au foyers les plus défavorisés pour réduire les factures d'eau et d'énergie

28/05/2018 20:29Imprimer l’article
L'Opération «Bien vivre dans son logement - Maitriser sa consommation d'eau et d'énergie» a été présentée ce lundi par Françoise Tenenbaum et Colette Popard.
Aider les Dijonnais à réduire leurs factures d’eau et d’énergie d’au moins 150 euros par an, tel est le but de l’opération «Bien vivre dans son logement, Maîtriser sa consommation d’eau et d’énergie», menée par Dijon métropole et Suez Eau France, avec les partenaires fournisseurs d’énergie et les bailleurs sociaux.

Le dispositif a été présenté ce lundi lors d’une conférence de presse animée par Françoise Tenenbaum, conseillère métropolitaine déléguée aux solidarités et à la santé, vice-présidente du Centre Communal d'Action Sociale, et Colette Popard, vice-présidente de Dijon métropole déléguée au logement, au renouvellement urbain et à la politique de la ville, en présence de Marc Bonnieux, directeur régional Eau France, délégué territorial SUEZ. L'opération est coordonnée par le CCAS de la ville de Dijon.



«Promouvoir les gestes éco-citoyens»


Une convention cadre a été signée le 21 avril 2017 formalisant le partenariat entre tous les acteurs. «Je suis très heureuse du succès de cette convention» s'est réjouie Françoise Tenenbaum.
Destinée en priorité aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, AAH, minium vieillesse), l’opération «Bien vivre dans son logement, Maîtriser sa consommation d’eau et d’énergie», a pour but de «soutenir le pouvoir d’achat des ménages, contribuer à l’amélioration du confort des logements, par des conseils liés au confort domestique et par un diagnostic sur d’éventuels besoins des améliorations techniques, promouvoir les gestes éco-citoyens permettant de réduire les factures d’eau et d’énergie, et ce dans la durée, et susciter un engagement des bénéficiaires pour le respect de l’environnement».

Conseils et accompagnement


Cette démarche se concrétise par un soutien au paiement des factures d’eau et d’énergie sur demande auprès du CCAS et en fonction des modalités d’attribution des aides financières ainsi qu'un accompagnement et des conseils gratuits pour réaliser des économies au quotidien.
Des actions d’information et de sensibilisation sont aussi menées à domicile par les animateurs de l’association PIMMS de Dijon, félicités par Colette Popard : «ce n'est pas facile de frapper aux portes. Merci pour votre efficacité. Le CCAS aussi fait du bon travail. L'eau est un sujet dont François Rebsamen s'est emparé dès son élection, en commençant par négocier la baisse des prix en 2001».

1163 ménages rencontrés


Françoise Tenenbaum précise qu'«environ 2000 visites ont été réalisées, et 1163 ménages rencontrés depuis juin 2016». Les animateurs du PIMMS établissent un bilan de la consommation, conseillent sur les bons gestes pour permettre une réduction effective et dans la durée des factures d’eau et d’énergie (électricité, gaz) et fournissent gratuitement un kit éco (ampoules basse consommation, économiseurs d’eau pour les robinets…).
«Pour plus d'efficacité, les visites à domicile sont également initiées par les bailleurs sociaux lors d’un emménagement, de travaux de rénovation énergétique ou lorsque les factures d’énergie paraissent trop importantes. Le dispositif peut également être présenté lors de rencontres d’information destinées aux locataires» ajoute Françoise Tenenbaum.
Actuellement, cinq programmes sont en cours dans des immeubles de Grand Dijon Habitat (171 logements) et un programme est en cours dans un immeuble de 31 logements du bailleur social Villéo.

Marc Bonnieux a pour sa part salué «une des démarches les plus ambitieuses de France». «L'idée est d'aider à payer les factures, mais aussi à prendre conscience des enjeux environnementaux. L'accès à l'eau reste un vrai enjeu, y compris en France. Nous espérons que ce dispositif sera un déclic et une aide efficace».

La plateforme / Les partenaires :

Dijon Métropole
Ville et CCAS de Dijon
Suez / Lyonnaise des eaux
PIMMS Dijon
GRDF
EDF
ENEDIS, L’ÉLECTRICITÉ EN RÉSEAU
SCIC Habitat Bourgogne
ICF habitat Sud Est MÉditerranÉe
ORVITIS
GRAND DIJON HABITAT
VILLÉO
Conseil dÉpartemental de la CÔte-d’Or

Photos Nicolas Richoffer