jeudi 19 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

CHU de Dijon : Un festival de sourires à l'hôpital d'enfants

14/09/2019 03:15Imprimer l’article
Des instants privilégiés pour penser à autre chose.
Ce vendredi après-midi à l'hôpital d'enfants s'est déroulé le festival de rentrée. En effet comme nous l'expliquent les infirmières, «c'est très important de faire une journée comme celle-là puisque cela leur permet de penser à autre chose, d'oublier l'hôpital le temps d'un après-midi».
Quoi de plus beaux que de voir des enfants heureux, heureux de jouer ensemble mais surtout heureux de vivre. L'hôpital essaye de créer une activité au moins une fois par mois. Ce festival de rentrée s'est lui déroulé en partenariat avec l'association "Les croqueurs de bulles" , l'association "le trèfle à 4 clowns", le centre commercial Grand Quetigny, Carrefour, la librairie Grangier et le magasin LEGO de la Toison d'Or.
De plus, les enfants ont eu l'honneur de rencontrer la 501e légion (qui est un club de fans consacré à la création et au port de réplique d'armure de la saga Star Wars) et Michel Burdin qui lui, est l'auteur de la série d'albums jeunesse "Les Gastéropotes". Les enfants ont pu créer des badges, réaliser des constructions LEGO ou encore faire un concours de NERF. Un festival de sourire pour un festival de rentrée réussi.
Manon Bollery
Photos : Manon Bollery

Michel Burdin :

«Pour le même accès à la culture»


Michel Burdin : Partager avec les enfant c’est particulièrement important. J’ai d’ailleurs écrit cette BD ( Les gasteropotes) qui est destinée au jeune public. D’habitude c’est eux qui viennent me voir mais ici les enfants peuvent pas se déplacer donc c’est important qu’ils puissent aussi partager ça, qu’ils ait le même accès à la culture.


Les trèfles à 4 clowns : Cela fait maintenant 21 ans que nous venons rendre visites aux enfants. Tous les jeudis après-midi même pendant les vacances et jours fériés. Ça nous apporte beaucoup de bonheur personnellement de voir les enfants rêver, rire (ça c’est vraiment le top!) . Vous savez, un jour petit garçon a dit « moi j’ai moins mal depuis que vous êtes venus ». C’est la plus belle chose qu’on puisse nous dire. Nous avons décidé de financer l’achat de BD de Michel Burdin pour les enfants de l’hôpital.


Lego : Pour moi c'est avant tout important personnellement de venir ici. En effet j’ai longtemps fait cela dans des associations. Quand je suis arrivé chez LEGO à la Toison d’Or je me suis demandé : qu’est-ce que l’on peut faire avec les enfants de l’hôpital? Nous avons alors décidé de venir à leur rencontre, nous sommes aujourd'hui trois pour animer notre atelier. Nous prévoyons d'ailleurs de revenir régulièrement. La marque lego permet d’offrir de la magie aux enfants, c'est quelque chose qui plaît beaucoup généralement. Nous avons amené des petites constructions pour chez eux, un diplôme et des constructions  Wars pour le CHU.