vendredi 20 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

CHU DIJON BOURGOGNE : Une exposition photographique pour montrer l’engagement des professionnels en réanimation et au bloc opératoire

18/05/2019 12:36Imprimer l’article
«Dans le ventre de l’hôpital», c’est l’exposition d’Adrien Sauvage au CHU Dijon Bourgogne. Elle est installée durant un mois, jusqu’au 17 juin dans le hall A de l’hôpital François Mitterrand.
L’immersion a duré trois mois, de décembre 2018 à février 2019. Assistant de régulation médicale au Centre 15 du CHU Dijon Bourgogne, mais aussi photographe indépendant depuis un an et demi (CAP puis BTS passés à Paris), Adrien Sauvage, 26 ans, dijonnais depuis 5 ans, a pu suivre l’engagement et l’application des professionnels au coeur des réanimations chirurgicales puis au bloc opératoire.

«La bienveillance des professionnels, la précision des gestes, l’esprit d’équipe»…


«J’ai pu découvrir un monde à part et des personnes passionnées, qui ont à coeur d’aider les autres», a-t-il mesuré dans son discours lors du vernissage de l’exposition ce vendredi en fin d'après-midi. Plein d’humilité, il a tenu à insister sur ce privilège, avec l’opportunité et l’envie d’exprimer, au travers de son objectif et de son oeil de photographe, «la bienveillance des professionnels, la précision des gestes, l’esprit d’équipe»…
Ayant déjà réalisé des travaux de la sorte aux urgences et au SMUR, il ponctue ici un travail sur l’éthique en milieu hospitalier, dans une approche aussi de démystifier ces services «qui peuvent faire peur au grand public» et d’en revenir aux professionnels dévoués dans leurs tâches et exigences vis-à-vis des patients.

«Ils travaillent, font les urgences et sont passionnés»


«On peut voir la mobilisation, la concentration des professionnels sur ces gestes. Ça montre les valeurs que nous défendons tous à l’hôpital public et au CHU», a apprécié Bénédicte Motte, directrice générale adjointe de l’établissement, en profitant de l’occasion pour noter que «le CHU Dijon Bourgogne représente 33 salles d’opérations et 40 000 heures d’interventions chaque année».
«Tous ces soignants sont là, jour, nuit, week-end, jour férié… Ils travaillent, font les urgences et sont passionnés. Nous sommes une équipe», a insisté Sébastien Mirek, médecin anesthésiste réanimateur, formateur au centre de simulation en santé, à l’initiative de la réalisation de l’exposition saluée.
«Tu as réussi à nous montrer ce travail au quotidien», a-t-il ainsi adressé à Adrien Sauvage, telles des félicitations appuyées. «C’était important de montrer tous ceux qui travaillent dans les sous-sols, au -1 et au -2», a pu ajouter Yann Julien, chirurgien orthopédiste et représentant de la Fédération des blocs opératoires.

«Il émane de ces images un esprit bien particulier,

celui qui soude les équipes face à la maladie, l’adversité, celui qui fonde l’humanité»


Les représentants du Crédit social des fonctionnaires n’ont pas eu de mal à justifier le soutien apporté au projet, soutien issu de sa Fondation d’entreprise créée en 2008 pour «renforcer sa politique sociale au profit du service public et de tous ceux qui l’animent».
Secrétaire général du CSF, Hervé Coulmont a d’ailleurs affirmé ce qu’est l’hôpital public selon lui : «C’est non seulement un pôle d’excellence pour la médecine et la chirurgie, mais c’est aussi le lieu où chacun, quelque soit son état, sa fortune, son origine, est accueilli pour bénéficier des meilleurs traitements possibles».
En prenant exemple sur l’exposition remarquée, où l’auteur a su «capter l’émotion, le dévouement, l’attention professionnelle qui entourent chaque patient», où «il émane de ces images un esprit bien particulier, celui qui soude les équipes face à la maladie, l’adversité, celui qui fonde l’humanité», Hervé Coulmont a voulu faire part de l’estime et de la considération que l’on doit avoir pour les professionnels de la fonction publique hospitalière.
Le CHU Dijon Bourgogne voulait donner un éclairage à ce travail en conclusion de la 7ème journée blanche organisée dans l’établissement, journée d’échanges de pratiques et d’expériences entre justement ces professionnels.

Une exposition itinérante


Leur mobilisation quotidienne est donc mise en lumières au travers de 25 photos jusqu’au 17 juin dans le hall A de l’hôpital François Mitterrand. Le CSF envisage ensuite de la proposer dans d’autres établissements publics de santé, pas seulement sur la région.
15 photos (condensé de l’exposition), en plus grands format, seront exposées le plus longtemps possible sur les grilles entourant le CHU Dijon Bourgogne. Un catalogue de l’exposition est en vente au prix de 12 euros.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier