jeudi 25 avril 2019
Moins d’un mois avant la grande réouverture, le 17 mai prochain, voici un aperçu du musée des Beaux-Arts de Dijon, en travaux depuis février 2016.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Dijon > Dijon

Dégradations et agression à l’encontre de la CFDT le 5 février : François Rebsamen condamne fermement des actes inadmissibles et soutient l’organisation syndicale

07/02/2019 16:07Imprimer l’article
«S'attaquer à un syndicat c'est s'attaquer à nos libertés et à l’organisation de notre démocratie» déclare le maire de Dijon.
Communiqué de François Rebsamen :

Mardi 5 février a eu lieu une manifestation nationale à l’appel de différentes organisations syndicales. Près de 164 rassemblements ont été recensés partout en France. A Dijon, le défilé a compté entre 1.500 et 2.000 manifestants.

A la fin de la manifestation, des individus cagoulés se sont introduits dans les locaux départementaux de la CFDT situé dans le bâtiment municipal mis à disposition par la ville aux délégations départementales des organisations syndicales.

J’apporte tout mon soutien à la CFDT et je condamne avec la plus grande fermeté les violences commises en marge de de cette manifestation à l'encontre de ce syndicats et de ses représentants dans ses locaux et à l’intérieur d’un bâtiment municipal. S'attaquer à un syndicat c'est s'attaquer à nos libertés et à l’organisation de notre démocratie.

Une plainte est évidemment déposée en vue de la condamnation des auteurs.