mardi 24 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Dijon > Dijon

DIJON : 2000 arbres dans la forêt des enfants pour 2000 naissances

09/10/2017 13:37Imprimer l’article
Le maire de Dijon, François Rebsamen, a participé ce dimanche 8 octobre à la 3ème édition de la Forêt des enfants, au plateau de La Cras.
Planter un arbre pour chaque Dijonnais qui vient au monde, telle a été l’idée lancée en 2015 par l’équipe municipale afin d’impliquer les familles dans une action concrète et symbolique en faveur de la biodiversité en créant une forêt des enfants sur le plateau de La Cras.
Forte du succès des éditions précédentes, l’opération s’est étendue cette année à tous les enfants de la métropole. Les familles comptant un enfant né entre le 1er avril 2016 et le 1er avril 2017 ont été invitées à prendre part à cette 3ème plantation pour que la forêt, riche aujourd’hui de près de 2 000 arbres, grandisse, elle aussi, au fil des ans.

«Un message à l’attention des générations futures»


Le plateau de La Cras est un immense espace préservé qui surplombe le lac Kir à 400 mètres d’altitude et accueille déjà des ruches, un conservatoire du pinot noir et un domaine viticole propriété de Dijon métropole produisant les « coteaux de Dijon » ; une truffière, un verger, ainsi que la plantation de cassis et de légumineuses, de pois, de colza et d'orge sont également en train de s'y développer.
Cette forêt en devenir, qui grandira avec la plantation de plusieurs centaines d’arbres par an, a pour objectif de rétablir les continuités écologiques indispensables au développement de la biodiversité et de contribuer à la lutte contre les gaz à effet de serre.
C'est aussi un message à l’attention des générations futures, qui doivent être sensibilisées à la nécessité de préserver une nature fragile, en tissant pour cela un premier lien symbolique entre l'enfant nouveau-né et la nature qui l'entoure.

«Promotion de la biodiversité et de l’agriculture périurbaine»


Entre 9 h et 17 h 15, chaque famille invitée et préalablement inscrite, a participé à la plantation d'un arbre, puis a reçu un certificat de plantation avant de partager le verre de l'amitié, l’occasion de se croiser et d'échanger sur cette participation conviviale et utile à la défense de l’environnement, dans un geste collectif qui se poursuivra d’année en année avec de nouveaux jeunes parents.
À travers cette opération de boisement sur l’un des plateaux dominant Dijon, au cœur du «poumon vert» de notre agglomération, entre le lac Kir et la combe à la Serpent, la Ville contribue à faire du domaine de La Cras un espace dédié à la promotion de la biodiversité et de l’agriculture périurbaine, aux loisirs nature et à la pédagogie en faveur de l’environnement, puisque des actions éducatives seront conduites dans les écoles dijonnaises, pendant le temps périscolaire, autour des différents centres d’intérêt du plateau.
La plantation a été encadrée par le Jardin des sciences et le service espaces verts avec le concours de dix élèves « BTS Aménagements paysagers » des Maisons Familiales Rurales (MFR) de Chargey-les-Gray (70) et de Gron (89).
Communiqué