dimanche 22 avril 2018
VIDEO - Le général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, présidait ce mercredi matin la cérémonie hommage au colonel Arnaud Beltrame, décédé la semaine dernière à Trèbes (Aude) dans l'exercice de ses fonctions.
Questions à...
Ce mardi, la Région et l'Etat présentaient le Plan d’investissement dans les compétences 2018-2022 et sa phase d’amorçage 2018. Un plan qui entre dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle annoncée par le gouvernement et qui propulse le budget de la formation en position de plus gros budget du Conseil Régional. La vice-présidente en charge de la formation professionnelle nous livre son regard sur le projet gouvernemental, ses inquiétudes aussi, et plaide pour un changement complet de la façon de penser la formation. Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : Des locaux inaugurés et des festivités pour l’Association franco-turque de Bourgogne

14/04/2018 00:31Imprimer l’article
Ce vendredi a été doublement marquant pour la communauté franco-turque de Dijon. L’inauguration des locaux de l’Association rue des Verriers s’est déroulée et a été poursuivie dans une ambiance de fête, au coeur de la kermesse franco-turque s’y tenant ce week-end.
Le président Jean-Louis Akpinar et les membres de son bureau étaient heureux ce vendredi en début d’après-midi. Plusieurs élus - la première adjointe au maire de Dijon Nathalie Koenders, le premier vice-président de Dijon Métropole Pierre Pribetich ou encore Nuray Akpinar-Istiquam, Hamid El Hassouni, Christophe Berthier, Badiaâ Maslouhi, Hyacinte Diouf - avaient répondu présents pour l’inauguration des locaux de l’Association franco-turque de Bourgogne, bien installée au 4 rue des Verrières. Une pensée a aussi été exprimée pour le maire de Dijon François Rebsamen.
Des élus au rendez-vous donc, mais aussi des membres ou bien amis de la communauté franco-turque, rassemblés dans une joie communicative et une très bonne humeur largement manifestées.
La visite des locaux, introduite par la coupe du fameux ruban inaugural, s’est d’ailleurs poursuivie par le partage de bien bonnes assiettes au coeur de la kermesse franco-turque se déroulant ce week-end, sur le vaste terrain juste en face des locaux de l’association.

«Il faut vivre ensemble et s’aimer les uns et les autres,

c’est le plus important»


Celle-ci avait acheté le bâtiment en novembre 2003. A force de travaux et de persévérance dans les projets afin de transformer les entrepôts en locaux associatifs, c’est une belle réussite qui a été ainsi célébrée.
Quant aux actions menées, rappelons que l’Association franco-turque de Bourgogne s’engage depuis plusieurs années dans le soutien scolaire aux écoliers et aux collégiens, telle une aide aux familles pour la réussite de ces jeunes. «On travaille aussi beaucoup sur l’éducation civique», a insisté Jean-Louis Akpinar, annonçant que l’association envisage de salarier un troisième animateur.
Et quand on suppose que le but de l’association est logiquement de faire connaître et de promouvoir la culture turque, le président a plutôt ajouté : «Notre but est surtout de faire connaître les deux cultures, turque et française. Il ne faut pas que l’enfant soit trop perdu dans une seule culture. On doit faire en sorte que les gens puissent s’intégrer. Moi-même je fais partie d’une commission de dialogue entre les musulmans et les chrétiens de Dijon, et j’apprends toujours des choses par les échanges. Il faut vivre ensemble et s’aimer les uns et les autres, c’est le plus important».

«Vous êtes tous les bienvenus !»


L’accueil réservé aux invités officiels ce vendredi illustrait bien l’approche de l’association, tenant à remercier ses partenaires, ses soutiens et les entrepreneurs dans l'accompagnement, la validation des projets, la mise aux normes et la rénovation de locaux permettant aujourd'hui de poursuivre les actions et de réaffirmer la place de la communauté franco-turque à Dijon... Sa place ainsi que sa volonté de partager des spécialités culturelles et culinaires avec grand plaisir.
Ce week-end correspond d’ailleurs on l’a dit aux festivités franco-turque. «Vous êtes tous les bienvenus !», a répété Jean-Louis Akpinar autour d’une table dressée et copieusement garnie pour l’occasion.

Alix Berthier