jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

DIJON : Des retraités rassemblés sur la place de la Libération, contre la réforme des retraites

08/10/2019 12:04Imprimer l’article
Le rassemblement s’est tenu ce mardi matin.
Comme ailleurs en France en cette journée du 8 octobre, en l’occurrence à l’appel des sections de Côte-d’Or des organisations syndicales CFTC, FO, CGT, CFE, CGC, FSU, Solidaires, FGRFP et LSR, c’est sur la place de la Libération que se sont retrouvés des retraités en nombre.

Alors que les autorités ont compté environ 80 personnes, les organisations syndicales quant à elle parlaient de 200 personnes… Pour dire non à plusieurs mesures de la réforme des retraites mais aussi exprimer un certain nombre de revendications : la suppression de la hausse de la CSG et la fin du gel des pensions pour toutes les retraites et pensions, avec rattrapage au 1er janvier 2020 de l’ensemble des pertes subies ; la revalorisation de toutes les pensions en fonction de l’évolution des salaires ; un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète ; le maintien et l’amélioration des pensions de réversion ; l’embauche immédiate de 40.000 personnes comme le demande le personnel des EHPAD et des soins à domicile ; la prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % par la Sécurité sociale et l’ouverture d’un droit universel dans le cadre d’un grand service public de l’aide à l’autonomie.



Entre l’appel et le rassemblement, une «invitation» avait été formulée par la préfecture selon les organisations syndicales. «Nous avons une audience. C’est une invitation… On peut s’en étonner dans la mesure où les organisations syndicales du groupe des 9 n’ont jamais été reçues par le président Macron. La perte de pouvoir d’achat des retraités sous le double effet de l’augmentation de la CSG non compensée pour une majorité des retraités, sous l’effet de la non revalorisation des pensions… Les problèmes des services publics, la perte d’autonomie… Nous avons réaffirmé tout cela ce mardi matin», a résumé Joëlle Desforges, de la FSU et membre de l’intersyndicale.

«Ce qui pourra être obtenu le sera par la mobilisation la plus massive», a-t-elle également insisté, même si les retraités sur place ne se faisaient guère d’illusion et n’attendaient trop rien de la réception d’une délégation à la préfecture en fin de matinée. Quelques reculs du gouvernement sont constatés mais la réforme des retraites est loin de convaincre, de même que d'autres lois à venir en fin d'année inquiètent. A Dijon, à l’invitation du MEDEF et d’AG2R La Mondiale, Jean-Paul Delevoye, haut commissaire aux retraites, était venu présenter la réforme fin septembre (retrouvez notre article en cliquant ici).

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier